Les Brantano en Flandre ne rouvriront pas avant 5 mois

Les 43 magasins flamands de Brantano ne rouvriront leurs portes qu'à partir du 1er février sous les couleurs de Van Haren. ©BELGA

Les 43 magasins Brantano de Flandre repris par la maison mère de Van Haren devaient rouvrir leurs portes le 1er octobre. Le repreneur parle désormais du 1er février, au mieux.

Repris par les néerlandais de Van Haren, les 43 magasins flamands de Brantano ne devraient pas rouvrir leurs portes de sitôt. Le repreneur affirme qu'ils vont être transformés en enseigne Van Haren pour rouvrir à partir du 1er février, là où il était question au préalable du 1er octobre.

De source syndicale, on apprend également que la reprise ne serait pas encore totalement ficelée et que de nombreuses incertitudes planent encore sur les salariés. Le communiqué de Van Haren ne précise pas combien de salariés seront repris. "Avec les partenaires sociaux, nous ferons tout notre possible pour trouver les meilleures solutions."

L'espoir d'une reprise éventuelle de la partie wallonne de l'activité de Brantano est faible, voire nul.

"Légalement, les gens conservent leurs conditions d'emploi – y compris l'ancienneté – s'ils peuvent travailler pour le repreneur dans les 6 mois qui suivent la faillite. Le 3 février, cela fera 6 mois que Brantano a fait faillite. Van Haren parle d'une réouverture 'progressivement' à partir du 1er février", souligne Erika Lambert de l'ACV Puls.

Quant à une reprise éventuelle de la partie wallonne de l'activité de Brantano, l'espoir est faible, voire nul. "On note que de plus en plus de groupes, surtout néerlandais, ne reprennent que la Flandre pour des raisons linguistiques, notamment pour la publicité, et parce que la Wallonie est moins porteuse en termes de rentabilité", explique Myriam Delmée du SETCa.

Aux Pays-Bas

Notons par ailleurs qu'aux Pays-Bas, la branche locale de FNG est reprise par un holding appartenant au groupe FLV (de l'homme d'affaires Martijn Rozenboom). Sont concernés les magasins Miss Etam, Claudia Sträter, Expresso, Steps et Promiss.

Outre Brantano en Flandre, les enseignes belges de CKS, Fred & Ginger et Baker Bridge ont aussi trouvé un repreneur: le holding familial Claes Retail Group (JBC et Mayerline).

Croulant sous les dettes liées à une expansion démesurée, FNG a été déclaré en faillite. Une enquête a par ailleurs été ouverte par le parquet anversois pour suspicion de malversations commises dans le cadre de cette faillite.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés