Publicité
Publicité

Picanol victime de ce qui pourrait être la "plus grande" cyberattaque belge

Le fabricant de métiers à tisser yprois Picanol est à l'arrêt depuis la nuit de dimanche à lundi suite à ce qui pourrait être la plus grande cyberattaque contre une société cotée belge. Les "hackers" demandent une rançon. L'action a été suspendue mardi par la FSMA.