Dell: résultat supérieur aux attentes

Dell a fait état jeudi d'un résultat trimestriel supérieur aux attentes et a relevé sa prévision annuelle, ce qui a fait monter son cours en après-Bourse.

Le groupe informatique américain Dell a ravi le marché en publiant jeudi soir un bénéfice net plus que doublé et meilleur que prévu pour le troisième trimestre, malgré des ventes légèrement en deçà des attentes.

Le bénéfice net de la période août-octobre s'affiche à 822 millions de dollars, contre 337 millions de dollars il y a un an (+144%). Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, il revient à 45 cents, très au-delà des 32 cents attendus par les analystes.

Du coup l'action, malmenée depuis de longs mois, bondissait de 6,62% à 14,54 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse. Le titre avait avant cela chuté de presque 17% depuis un an.

Le chiffre d'affaires du trimestre est en hausse de 19% sur un an, à 15,39 milliards de dollars, mais recule de 1% par rapport à la période précédente. Les analystes attendaient 15,74 milliards de dollars, soit une progression de 22% sur un an.

Le groupe a précisé que les ventes de toutes ses activités avaient enregistré une progression de 20% ou plus sur un an, à l'exception des ventes aux consommateurs qui n'ont progressé que de 4%, avec une "demande atone". Les ventes aux particuliers sont tout de même restées à l'équilibre et Dell s'attend à ce qu'elles restent rentables.

Le groupe a précisé qu'il attendait que la croissance de son chiffre d'affaires annuel s'inscrive dans le milieu de sa fourchette précédemment annoncée (+14 à +19%), grâce à "la force continue du renouvellement (du parc informatique) des gros clients entreprises et à la solide croissance des services et produits professionnels".

Il prévoit que les ventes du trimestre qui vient de commencer soient stables ou légèrement supérieures à celles des trois mois clos le 29 octobre, avec "une demande commerciale stable et une demande plus atone du côté des consommateurs".

Le bénéfice d'exploitation annuel est désormais attendu en hausse de 28 à 32%, très au-delà des attentes avancées il y a trois mois (+18 à 23%).

Les analystes participant à une conférence téléphonique avec la direction ont été particulièrement impressionnés par la progression de la marge brute, qui a bondi de 34% sur un an, et de 16% par rapport au trimestre précédent, à la faveur d'une attention particulière portée aux prix, et d'une modération du prix des composants.

Interrogé sur l'état de la demande d'équipements informatiques, le fondateur et PDG Michael Dell a jugé que le cycle de renouvellement était "en pleine floraison", avec encore une large marge de progression pour installer des ordinateurs équipés du système d'exploitation Windows 7, lancé il y a un an par Microsoft.

En outre, une "vague de virtualisation" en cours justifie selon la direction le renforcement de Dell dans les serveurs et les bases de donnée, ainsi que les services, où il s'est très fortement développé avec l'acquisition de Perot Services il y a un an.

"Quand nous regardons la croissance des marges brutes dans le stockage (de données), elles ont à peu près doublé ces deux dernières années, nous travaillons beaucoup à faire grandir notre activité de stockage", a dit le directeur financier Brian Gladden.

Le groupe a également confirmé qu'il entendait développer son offre de tablettes informatiques, après avoir été parmi les premiers à sortir un tel appareil, le Streak, après le lancement de l'iPad d'Apple au printemps. "Nous travaillons à plusieurs produits tablettes (..) pour couvrir toutes les opportunités que nous voyons, à la fois dans le secteur professionnel et particuliers", a dit M. Dell.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés