Deltatec, l'autre pépite liégeoise de l'image

Dès les prochains play-offs, le fameux VAR (assitance vidéo à l'arbitrage) sera enrichi de la technologie de ligne de hors-jeu virtuelle mise au point par le liégeois Deltacast ©Photo News

Inconnue du grand public, ses technologies de l’image sont pourtant familières aux amateurs de ballon rond. Le groupe Deltatec, via sa société soeur Deltacast, vient de signer un important contrat avec la Pro League de football.

Il n’y a pas qu’EVS qui performe dans le secteur des technologies vidéo pour la télévision. Une autre société liégeoise s’est taillée une jolie réputation dans le secteur: le groupe Deltatec. Inconnu du grand public, une bonne partie de ses solutions le sont par contre des fans de football.

La firme d’Ans s’est ainsi vue confier la semaine dernière par la Pro League de football la technologie de la ligne de hors-jeu virtuelle pour le VAR (assistance vidéo à l’arbitrage). Basée sur l’intelligence artificielle, elle permet de repérer la position des joueurs sur le terrain automatiquement. Dès les prochains play-offs, elle viendra se greffer sur le VAR du canadien Evertz utilisé par la Pro League. Un joli cadeau d’anniversaire pour cette grosse PME qui vient de fêter ses 30 ans.

Une "boîte d’ingénieurs"

Deltatec a été fondée en 1988 par trois ingénieurs aujourd’hui proches de la soixantaine: Christian Dutilleux, Olivier Roba et Michel Caubo. Trente ans plus tard, ils sont toujours à la barre de la société et en restent les seuls actionnaires.

Christian Dutilleux ©Anthony Dehez

A ses débuts, Deltatec se positionnait comme une société de service dans les technologies de pointe de l’électronique et de l’informatique. Depuis 15 ans, elle développe son savoir-faire dans cinq business units. "C’est un modèle plutôt efficace, argumente Christian Dutilleux, chaque business unit est indépendante, développe sa propre stratégie, mais reste en synergie avec les autres. Nos cinquante ingénieurs sont à même de travailler pour chacune d’entre elles."

La première est dédiée au monde de l’industrie. Elle a développé par exemple l’électronique pour des lunettes de luminothérapie, ainsi que le système de transmission du son dans les gares de Belgique (les avis aux voyageurs diffusés sur les quais). La deuxième est active dans la "vision industrielle": caméras pour l’industrie automobile (pour la conduite autonome par exemple) le contrôle qualité (pour détecter, par exemple, les défauts du verre). Le spatial est un autre pan des activités de Deltacast via des caméras installées dans des satellites pour observer le soleil ou la terre.

Les deux dernières business units sont liées au monde de la télévision et sont logées dans des sociétés dédiées. Deltacast.TV et Deltacast. L’une commercialise des cartes vidéo permettant de distribuer les flux des chaînes de télévision. Ces cartes sont aussi utilisées dans le secteur de l’événementiel (expositions, musées…). Actuellement, c’est celle qui génère le plus de revenus.

L’autre est dédiée à la réalité augmentée. Ce sont ces incrustations que l’on peut voir durant un match de foot: vitesse de tir, distance entre le tireur de coup franc et le "mur" défensif, publicité virtuelle sur le terrain, palettes d’analyse pour les consultants et ligne de hors-jeu… Avec cette différence que celle qui servira pour le VAR est bien plus sophistiquée. "Notre solution devient un outil d’aide à la décision et pas un simple outil d’analyse, se félicite Christian Dutilleux, comme cet outil est très technologique et qu’il peut s’intégrer sur n’importe quel VAR existant, un nouveau marché s’ouvre à nous: ce contrat avec la Pro League nous donne accès à tout l’écosystème du football et plus seulement de la production vidéo."

"Le contrat avec la Pro League nous donne accès à tout l’écosystème du football et plus seulement de la production vidéo"
Christian Dutilleux
Cofondateur de Deltatec


Les outils de Deltacast sont utilisés par tous les opérateurs francophones qui retransmettent du foot: RTBF, RTL, Proximus et Voo. On trouve aussi ses technologies dans des émissions de jeu comme "71" sur RTL et sur les panneaux d’affichage de plusieurs stades français (Stade de France à Paris, à Lyon, à Nice…).

Un "petit EVS"

Pour son CEO, le défi est d’innover en permanence. "Nous vivons dans des cycles de technologie très courts, d’environ trois ans; on est parvenu à rester à la pointe pendant 30 ans, ce dont nous sommes assez fiers."

Le profil de Deltatec évoque celui de son presque voisin, EVS. Christian Dutilleux se souvient que lors de son entrée en Bourse en 1998, EVS avait essayé de les racheter. Aujourd’hui, les deux sociétés sont à la fois concurrentes (réalité augmentée, VAR…) et partenaires, EVS utilisant ses cartes dans ses serveurs. Deltatec travaille même avec l’ex CEO d’EVS, Laurent Minguet, sur son projet de dirigeable autonome, dont elle est responsable du pilotage.

"Le contrat avec la Pro League nous donne accès à tout l’écosystème du football et plus seulement de la production vidéo"
Christian Dutilleux
Cofondateur de Deltatec

Aujourd’hui, le groupe Deltatec, qui emploie près de 70 personnes, exporte 80% de son savoir-faire. Les trois sociétés du groupe ont réalisé ensemble en 2017 une marge brute d’exploitation de 5,4 millions d’euros et un résultat net de près de 763.000 euros. Le chiffre d’affaires n’est pas communiqué, mais selon Christian Dutilleux il tournait autour des dix millions en 2018.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect