Publicité

Des milliers de passionnés se bousculent pour le lancement mondial de l'iPad

Des milliers de passionnés impatients ont afflué vendredi matin en Australie et au Japon dans les boutiques d'Apple pour être les tout premiers à s'offrir la très attendue tablette iPad, au lancement de sa vente en dehors des Etats-Unis. Le Benelux devra attendre juillet. La vente était également sur le point de démarrer en France où une centaine de fans faisaient la queue devant le magasin parisien d'Apple, peu avant son ouverture à 8 heures.

(afp) -A Sydney, une queue de plus de 200 m de long s'était formée très tôt dans la nuit devant la boutique du géant américain de l'informatique, encadrée par des personnels de sécurité alors que Tokyo offrait des scènes identiques.

L'iPad sera aussi disponible dans la journée en Grande-Bretagne, en France, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse et au Canada dans le cadre de son lancement planétaire, avant neuf pays supplémentaires en juillet, dont le Benelux, Hong Kong, Singapour et le Mexique.

Plus grand qu'un téléphone ou un baladeur, plus versatile qu'un livre électronique, plus portable que les ordinateurs portables, l'iPad s'est fait en moins de deux mois sa place sur le terrain de l'électronique grand public, et a donné aux journaux l'espoir d'avoir trouvé un nouveau mode de diffusion.

En vente aux Etats-Unis depuis le 3 avril dans sa version wifi, depuis le 30 avril dans sa version connectable via les réseaux téléphoniques, l'iPad a dépassé toutes les attentes: il a suffi d'un mois pour en écouler un million d'exemplaires, soit un lancement deux fois plus rapide que celui de l'iPhone il y a trois ans. Un succès qui a d'ailleurs conduit à reporter d'un mois le lancement à l'international.

A Sydney, après avoir patienté plus de 24 heures dans la nuit fraîche, Rahul Koduri a été le premier à se voir délivrer la tablette très convoitée. "C'est fantastique, ça valait le coup d'attendre", a déclaré le jeune homme de 22 ans.

Le personnel du magasin Apple a applaudi à l'ouverture de la vente tandis que des passants, se rendant au travail, se montraient surpris.

"C'est de la folie", a témoigné l'un d'eux.

Au Japon, plus d'un millier de fanatiques s'étaient massés devant les boutiques Apple et de son partenaire local exclusif, l'opérateur de téléphonie mobile Softbank. Le premier exemplaire vendu au Japon est revenu à Kazuki Miura, un passionné de technologie de 38 ans.

"Désormais, nous allons tenir l'iPhone de la main droite, et l'iPad de la main gauche, tels les samouraïs brandissant leurs deux sabres", a lancé le président de Softbank, Masayoshi Son.

En Australie, l'iPad est vendu entre 629 dollars australiens (435 euros) pour le modèle Wi-Fi de base et 1.049 dollars (726 euros) pour le modèle 64 GB compatible avec les réseaux 3G.

En France, selon l'institut d'études GfK, entre 400.000 et 450.000 tablettes internet devraient être vendues d'ici à fin 2010, dont une très large majorité d'iPad. L'iPad est disponible en France à des tarifs allant de 499 à 699 euros pour les modèles wifi (internet sans fil) et de 599 à 799 euros pour les 3G (téléphonie mobile).

Cultivant le mystère, Apple n'a pas dévoilé le nombre de précommandes enregistrées pour sa tablette à l'étranger.

Mais l'analyste Mike Abramsky les estime à 600.000, alors que selon lui, Apple vend 200.000 exemplaires par semaine.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés