Econocom confirme ses objectifs

Jean-Louis Bouchard, CEO d'Econocom ©AFP

Econocom a dévoilé un bénéfice en nette hausse pour le premier semestre et, grâce au report de plusieurs affaires, s'est permis de confirmer ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2017.

Le groupe franco-belge de services informatiques Econocom a publié jeudi un bénéfice net de 32,6 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 78% et largement supérieur aux attentes. KBC Securities tablait sur 26 millions d'euros. Le bénéfice net prend en compte 8,9 millions d'euros de charges non-courantes liées à la transformation des activités de services du groupe. 

Le chiffre d'affaires du semestre est en progression de 5,7%, à 1,28 milliard d'euros, légèrement inférieur aux attentes (1,31 milliard d'euros). L'activité Technology Management & Financing -la fourniture de services clefs en main, la principale avec plus de 47% des revenus du groupe- marque cependant le pas, en recul de 1,5%.

Le résultat opérationnel courant est en augmentation de 9,2% sur les six premiers mois de l'année, à 58,2 millions d'euros, contre 53,3 millions au premier semestre 2016. Les analystes anticipaient toutefois une hausse de 14%. Ce résultat inclut 6 millions d'euros d'investissements d'avenir dans les équipes, les offres et les outils. 

Renforcement du bilan

"Un élément important du semestre également, pour nous, est le renforcement de notre bilan, avec une forte augmentation de nos fonds propres (passant de 271 à 440 millions d'euros, ndlr) et une diminution de la dette nette (de 285 à 204 millions d'euros, ndlr)" grâce à la conversion d'obligations convertibles en avril, a indiqué la secrétaire générale du groupe, Galliane Touze.

Si la dette nette a baissé par rapport au premier semestre 2016, elle a toutefois augmenté de 100 millions d'euros par rapport à fin décembre. La société explique cette hausse par la saisonnalité structurelle du groupe et les investissements réalisés au cours du semestre.

Prespectives

"C'est important de démarrer un nouveau plan stratégique avec un bilan renforcé et de nouveau un levier important pour pouvoir lever de la dette et procéder à des opérations d'investissements."
Galliane Touze
Secrétaire générale d'Econocom

"C'est important de démarrer un nouveau plan stratégique avec un bilan renforcé et de nouveau un levier important pour pouvoir lever de la dette et procéder à des opérations d'investissements" durant ce prochain plan qui doit être dévoilé le 3 octobre, a expliqué Galliane Touze.

Econocom compte par ailleurs poursuivre ses acquisitions, a souligné la responsable, citant en particulier le rachat récent de BIS, un intégrateur de solutions multimédia au Benelux qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros l'an dernier. Le groupe dit vouloir notamment renforcer son offre au Royaume-Uni et en Allemagne.

Au vu du report de plusieurs affaires au second semestre, Econocom continue à anticiper une croissance organique supérieure à 5% ainsi qu'une croissance à deux chiffres du résultat opérationnel courant sur l'ensemble de 2017.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect