Econocom plonge dans le rouge

Les résultats semestriels publiés ce mercredi soir par Econocom confirment les sombres estimations avancées en juillet dernier. Pour rappel, le spécialiste franco-belge de l'IT avait envoyé un sérieux avertissement sur ses résultats, ce qui lui a valu la plus forte chute de son cours (-32,16%) depuis son introduction en Bourse.

Pour les six premiers mois de l'année, période qui a vu la capitalisation boursière d'Econocom fondre pour passer sous le milliard d'euros, l'entreprise affiche une perte nette de 3,7 millions d'euros. Un an plus tôt les comptes étaient dans le vert avec un bénéfice de 31,9 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant plonge de 42% sur un an à 34 millions d'euros. 

Robert Bouchard, le patron d’Econocom explique qu'"après la réalisation du plan stratégique Mutation 2013-2017, l’activité a redémarré plus lentement que prévu au premier semestre 2018".

Mais le groupe actif dans la transformation numérique des entreprises estime avoir encore des ressources pour se relever. Fort d'un chiffre d'affaires en progrès de 12,8% au premier semestre (3,8% à périmètre constant), Econocom promet que toutes ses équipes sont mobilisées "pour atteindre nos objectifs du second semestre dans un contexte de marchés porteurs" et précise que depuis le début de l'année, "toutes les activités sont en croissance organique".

La société cotée indique par ailleurs qu'elle "dispose de sources de financement significatives et diversifiées, notamment des emprunts obligataires, ainsi que de plus de 230 millions d’euros de lignes non tirées au 30 juin 2018". Econocom tiendra ce jeudi une conférence avec des analystes à Paris pour donner plus de précisions sur les résultats publiés aujourd'hui. Il promet aussi de détailler "les mesures engagées par le groupe pour améliorer sa rentabilité".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content