Publicité
Publicité

Facebook est friand d'actualité

©REUTERS

Facebook amène plus de lecteurs que Google sur les sites des médias, d'après une étude de Parse.ly. Le réseau social récolte les fruits de sa stratégie orientée sur l'actualité, alors que Google stagne.

Comment avez-vous été amené à lire cet article? Étiez-vous sur le site de L'Echo? Avez-vous vu cet article sur notre page Facebook? Ou avez-vous fait une recherche sur Google? 

Depuis juin, le réseau social Facebook a ramené plus d'audience que le moteur de recherche Google sur les sites de médias, selon Parse.ly, une société d'analyse d'audience de médias.

©Parse.ly

Même si Google  reste le site internet le plus consulté, il attire désormais moins de lecteurs sur les sites internet des médias que le réseau social de Mark Zuckerberg. Et l'écart se creuse de plus en plus. En janvier 2014, Facebook  était responsable de 20% du trafic. Aujourd'hui, il a atteint 43%, contre les 38% de Google.

L'expert en analyse d'audience de média Parse.ly ne s'est penché "que" sur 400 sites web (dont Eurosport, Fox News, Reuters...)

Ces médias sont principalement anglo-saxons ce qui tempère la validité des résultats de l'enquête pour les autres marchés.

Parmi les sites internet analysés, on trouve des sites comme CheezBurger qui orientent leur information pour Facebook.

A L'Echo, on n'a pas encore atteint ces scores. Nos lecteurs arrivent encore bien plus souvent sur notre site internet grâce à Google, mais les choses peuvent évoluer.

Pourquoi Facebook gagne du terrain?

Selon la société Parse.ly, Google aurait changé ses pratiques de référencement. "La société avait pour habitude de montrer aux éditeurs les mots clés générant le plus de trafic, mais dans la plupart des cas, elle s'est mise à ne plus partager ce genre d'information", peut-on lire sur le site clubic.

De plus, Facebook récolte les fruits de sa stratégie d'adaptation aux smartphones. Alors que le trafic apporté par Google a stagné autour des 37% depuis des années, Facebook a quadruplé.

Facebook s'est rendu compte que les conversations les plus intéressantes étaient déclenchées par l'actualité, explique le co-fondateur de Parse.ly à Social Times. Il a donc décidé de mettre en place ses "Instant Articles", un outil de publication de contenus pour les médias.

Conséquences sur la pub

Cette évolution du trafic sur les sites internet des médias a une influence sur le marché publicitaire. Les bannières publicitaires et les pubs en début de vidéos sur les sites mobiles ont récemment récolté plus d'argent via Facebook que via Google. Une tendance qui ne risque pas de changer. D'après un rapport d'Adobe, les publicités en début de vidéos sur Facebook sont mieux adaptées aux internautes que celles qu'on trouve sur Youtube (qui appartient à Google). 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés