IBA et SK Capital enterrent la hâche de guerre

Olivier Legrain, CEO d'IBA © Dieter Telemans ©Dieter Telemans

IBA et SK Capital Partners sont parvenus à un accord sur le règlement de tous les différends concernant IBA Molecular.

IBA, fournisseur mondial de solutions de protonthérapie pour le traitement du cancer, annonce aujourd'hui être parvenue à un accord avec SK Capital Partners sur le règlement de tous les différends qui les opposaient dans le cadre du contrat de cession de participation signé au début du mois d'avril 2012.

Les documents finaux de cet accord doivent encore être soumis à l'approbation des conseils d'administration des sociétés concernées.

Dans le cadre de ce règlement à l'amiable, IBA et SK Capital se sont mises d'accord sur la manière dont elles vont cogérer dans le futur leur participation dans IBA Molecular Compounds Development Sàrl.

Le règlement prévoit également qu'IBA revende pour 1 euro à SK Rose Sàrl la  " Bridge Note " de 10 millions d'euros reçue en tant que paiement différé lors de la vente d'IBA Molecular.

La réduction de valeur de la " Bridge Note " combinée à la réévaluation des autres actifs toujours en possession d'IBA et les dépenses futures attendues engendreront une perte exceptionnelle d'environ 5 millions d'euros.

Malgré cela, IBA prévoit un résultat positif en 2013.

"Nous sommes très heureux d`avoir trouvé une solution à ce litige grâce à des discussions constructives qui permettra tant à IBA Group qu'à IBA Molecular de se concentrer pleinement sur leurs activités respectives. Nous sommes parvenus à trouver une nouvelle base de collaboration avec SK Capital et nous allons continuer à maximiser la valeur pour les actionnaires. " a réagi par voie de communiqué Olivier Legrain, Chief Executive Officer d'IBA.

 

Rappel des faits

IBA et SK Capital étaient en discussion à propos de l'avenir de leur partenariat dans IBA Molecular Compounds Development, la société en charge du développement et de l'obtention de licences pour les nouvelles molécules.

Or, IBA s'interrogeait quant à la poursuite du financement de cette activité, déçu par l'avancée dans le développement de molécules par cette société.

SK Capital a envoyé des demandes d'indemnisation à IBA, pour 17 millions d'euros, se basant notamment sur des "prétendues violations du contrat d'acquisition d'IBA Molecular.

IBA s'y opposait et comptait réclamer des dommages et intérêts pour "demandes téméraires et vexatoires".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés