IBM achète une startup israélienne

Reuters ©REUTERS

IBM achète, pour un montant non communiqué, Trusteer, qui met au point des logiciels qui sécurisent les paiements par téléphone portable.

Le groupe américain de hautes technologies IBM a annoncé jeudi l'acquisition d'une startup israélienne, Trusteer, pour développer ses activités dans la sécurité informatique, en particulier dans le secteur bancaire et financier.

Les termes financiers de l'opération n'ont pas été rendus publics.

A la suite de la transaction, IBM va créer en Israel un nouveau laboratoire de recherche dans le domaine de la cybersécurité, qui rassemblera plus de 200 chercheurs venus des deux compagnies. Cette installation viendra s'ajouter au dispositif de recherche existant d'IBM en Israël.

Trusteer: Fondé en 2006, Trusteer dispose de bureaux à Tel Aviv et à Boston (nord-est des Etats-Unis). La société fournit à des centaines d'institutions financières des logiciels, fournis via le web sous forme d'abonnement (SaaS), permettant de protéger leurs serveurs des attaques de cybercriminels. L'usage du SaaS permet à Truster d'être très réactif et d'actualiser immédiatement les logiciels de sécurité de ses clients en cas de péril informatique.

La société israélienne a notamment mis au point des logiciels qui sécurisent les paiements par téléphone portable, souligne IBM dans son communiqué.

Elle compte parmi ses clients 7 des 10 plus grandes banques américaines et 9 des 10 plus grandes banques britannique, fait-il valoir.

"Ensemble, avec les compétences d'IBM en matière de détection avancée des menaces, d'analyse et de lutte, nous serons désormais capables d'offrir à nos clients plusieurs lignes de défense supplémentaires contre des attaques sophistiquées", s'est réjoui le responsable de la sécurité informatique chez IBM, Brendan Hannigan, cité dans le texte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés