L'entreprise liégeoise décroche un contrat à 9 millions d'euros

Amos, contrat de 9 millions d'euros avec l'Agence spatiale indienne

La société liégeoise Amos a obtenu un contrat de 9 millions avec l'Agence spatiale indienne. Dans le détail, l'entreprise belge va concevoir et construire un nouveau simulateur d'ambiance spatiale, qui servira à tester les futurs satellites de télécommunication de l'agence indienne.

La société liégeoise Amos, spécialisée dans le développement et la fabrication d'équipements d'optique de grande précision, a décroché un contrat de plus de 9 millions d'euros avec l'un des centres de l'Agence spatiale indienne (ISRO), a-t-elle annoncé mardi, en marge de la présentation du rapport d'activité 2011 de l'AWEX.

Concrètement, Amos sera chargée de concevoir et de construire un nouveau simulateur d'ambiance spatiale. D'une longueur de 6 mètres, d'un diamètre de 5 mètres et pesant 65 tonnes, ce simulateur servira à tester les futurs satellites de télécommunication de l'ISRO en recréant les conditions de vol dans lesquelles ces derniers évolueront.

Le contrat, attribué à l'issue d'un appel d'offre international, représente pour Amos quelque 30.000 heures de travail sur 2 ans, soit une quinzaine d'équivalents temps plein par an. La livraison du simulateur est prévue en décembre 2013.

Amos, qui envisage par ailleurs de travailler à terme avec l'agence spatiale américaine, emploie quelque 80 personnes pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 12 millions d'euros, dont plus de 90% à l'exportation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés