Orange Belgium cote au-delà du prix offert par Orange

Orange Group détient actuellement 52,9% du capital de sa filiale belge. ©Phanie

L’offre publique d’acquisition d’Orange Belgium par sa maison-mère française Orange a officiellement été lancée ce jeudi. Le cours de la société évolue toutefois au-dessus du prix proposé.

C'est officiel. Le groupe français Orange   a lancé pour de bon son offre publique d’acquisition volontaire et conditionnelle sur l’ensemble des actions d’Orange Belgium  qu’il ne détient pas encore, soit un total de 28.191.657 actions, a fait savoir ce jeudi l'Autorité des services et marchés financiers.

Comme cela avait déjà été évoqué en décembre, l’offre sera payée en espèces, sans condition de seuil, au prix de 22 euros par action. Toutefois, ce prix "sera ajusté" si l’assemblée générale ordinaire approuve un dividende pour l'exercice 2020 et que la date ex-dividende tombe avant la date de paiement du prix de l’offre.

Orange Group détient actuellement 52,9% du capital de sa filiale. Polygon Global Partners en détient 5,05% et Boussard & Gavaudan Asset Management 3,02%.

Juste prix?

La capitalisation boursière d'Orange Belgium s'élève à 1,31 milliard d'euros, contre 973,4 millions d’euros au moment de l'annonce, le 3 décembre dernier. Se pose dès lors une question: le marché parierait-il sur un prix plus élevé? Orange Belgium cotait jeudi soir à la clôture à 22,40 euros, soit 1,8% au-dessus du prix par action proposé par sa maison mère. Ce vendredi, le cours s'appréciait d'ailleurs encore pour atteindre 22,50 euros l'action en matinée.

600
millions d'euros
La vente de deux tiers des mâts de téléphonie d'Orange Belgium rapporterait 600 millions d'euros, estime Polygon

En cause, peut-être, un épisode qu'il convient de rappeler ici. L'offre du géant français - soit quelque 620 millions d'euros au total - est restée en travers de la gorge de Polygon Global Partners qui l'a fait savoir. Et pour cause, selon lui, elle est ridiculement basse et s’apparente à une tentative de profiter de la faiblesse du cours provoquée par la pandémie.

Selon les calculs de la société d'investissement, le juste prix se situerait plutôt entre 39,5 et 47,25 euros par action. En effet, rien qu’en vendant deux tiers de ses 3.100 mâts de téléphonie en se référant au prix pratiqué dernièrement en Europe (300.000 euros l’unité), Orange Belgique pourrait récolter 600 millions d’euros en cash, a-t-il calculé. Les relouer ne coûterait que 30 millions d’ebitda par an. Polygon rappelle aussi que le groupe belge a relevé récemment ses prévisions et que la croissance pour les cinq prochaines années s’accélère grâce au succès de l’offre du câble.

Du reste, en ce qui concerne la valorisation, Polygon avance que les groupes télécoms européens à faible croissance pèsent six fois leur ebitda, contre 7,5 fois pour ceux affichant une meilleure vitalité. Il note que, selon les analystes, Orange Belgium devrait dégager un ebitda de 340 millions d’euros en 2021.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés