Léger mieux qu'annoncé pour Econocom

©mfn online editor import

Comme prévenu en juillet, le résultat opérationnel courant est en baisse pour le groupe franco-belge de services informatiques, mais moins que prévu. De son côté, le chiffre d'affaires est lui en croissance.

Le groupe franco-belge de services informatiques Econocom  a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 12,8% au premier semestre à 1,3 milliard d'euros, mais a subi une baisse de plus de 40% de son résultat opérationnel courant, a-t-il annoncé mercredi.

3,8
%
A périmètre constant, la hausse du chiffre d'affaires est de 3,8%, selon le groupe.

En raison du report de plusieurs contrats significatifs, le groupe avait prévenu le 5 juillet qu'il anticipait désormais une baisse de son résultat opérationnel courant à 120 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice.

Jusqu'alors, Econocom prévoyait une croissance de cet indicateur de rentabilité par rapport aux 154 millions d'euros enregistrés en 2017.

Sur le premier semestre, le résultat opérationnel constaté s'élève finalement à 34 millions d'euros, soit un peu plus que ce que le groupe avait prévu le 5 juillet (33 millions d'euros).

Par ailleurs, le groupe indique l'enregistrement d'une vingtaine de millions d'euros de charges exceptionnelles sur ce semestre afin "d'accélérer la transformation du groupe et de l'activité services".

À périmètre constant, la hausse du chiffre d'affaires est de 3,8%, a précisé le groupe.

"L'activité a redémarré plus lentement que prévu au premier semestre 2018."
Robert Bouchard
Directeur général d'Econocom

"Après la réalisation du plan stratégique Mutation 2013-2017, l'activité a redémarré plus lentement que prévu au premier semestre 2018", a indiqué le directeur général du groupe, Robert Bouchard, cité dans le communiqué.

Lire l'interview de Robert Bouchard: "Econocom a rajeuni. Ne m'en veux pas, Papa"

"Nous sommes tous mobilisés pour atteindre nos objectifs du second semestre dans un contexte de marchés porteurs", a-t-il ajouté.

Mesures attendues début septembre

"Nous détaillerons à l'occasion de la présentation des résultats semestriels le 6 septembre les mesures engagées par le groupe pour améliorer sa rentabilité et soutenir sa croissance à court et moyen terme", a-t-il encore indiqué.

L'activité de location d'équipements informatiques a été la moins performante ce semestre, avec une croissance organique de 1,8% de son chiffre d'affaires, à 614 millions d'euros.

Un tassement au premier trimestre, et un report de certains contrats sur le troisième trimestre "n'ont pas permis d'atteindre les volumes anticipés" sur les six premiers mois, selon Econocom.

Le chiffre d'affaires de l'activité services a cru de 4,8% en organique à 506 millions d'euros.

L'activité produits et solutions a gagné 6,7% à périmètre constant à 198 millions d'euros, grâce "à des gains de parts de marché dans les administrations publiques".

Rachat d'actions en vue

Le conseil d'administration d'Econocom a par ailleurs donné son feu vert pour des rachats d'actions "pouvant aller jusqu'à 30 millions d'euros, représentant environ 5% du capital du groupe".

"Ce programme pourra être mis en oeuvre au cours des dix prochains mois, en fonction des conditions de marché", selon le communiqué. 

Econocom emploie 10.500 personnes et réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires en Europe de l'Ouest, dont environ 50% en France.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content