Les IPO techno, ca donne quoi?

©AFP

Twitter va rejoindre la Bourse de New York. D'autres groupes technologiques l'ont fait avant lui. Retour sur quelques succès et davantage de déboires...

Twitter, qui a annoncé jeudi son intention d'entrer en Bourse, suit une voie empruntée par de nombreux autres groupes technologiques américains, introduits à Wall Street au cours des deux dernières années. Avec quel succès?

Facebook

Annoncée en grande pompe, l'entrée à Wall Street en mai 2012 du groupe de Mark Zuckerberg a été délicate. Valorisé initialement à 16 milliards de dollars -soit 38 dollars par action-, le groupe voit son titre chuter sous les 20 dollars au cours de l'année qui suit. L'action retrouve finalement son niveau d'introduction en juillet dernier, et a fini jeudi à 44,75 dollars, dopée récemment par la hausse des recettes enregistrées par Facebook sur les appareils mobiles.

LinkedIn

Le réseau social pour les professionnels est l'une des stars technologiques de Wall Street depuis son introduction en mai 2011, à 45 dollars par action. La valeur de son titre a plus que doublé le jour de son entrée en Bourse et s'établissait jeudi à la clôture à 249,70 dollars.

Groupon

Le spécialiste des bonnes affaires sur internet est entré en Bourse en novembre 2011, levant alors 700 millions de dollars dans ce qui était à l'époque la plus importante introduction en Bourse d'un groupe internet depuis Google. Coté à 20 dollars sur le Nasdaq, la société a depuis connu des difficultés et son action a fini à 11,76 dollars jeudi. Son fondateur Andrew Mason a été démis de son poste de directeur général en février 2013.

Yelp

Introduit initialement à 15 dollars par action, le titre du site Yelp, spécialisé dans les critiques de restaurants ou de commerces locaux, a bondi depuis mars 2012 pour clore à 63,77 dollars jeudi à New York. Fondé en 2004, il offre des commentaires écrits par les internautes pour des adresses aux Etats-Unis, au Canada et en Europe occidentale.

Pandora

La radio personnalisable sur internet est entrée à Wall Street en juin 2011, levant 235 millions de dollars --soit 16 dollars par action. Echangé sous son prix d'introduction pendant longtemps, son titre a depuis dépassé de nouveau ce niveau, s'établissant à 23,97 à la clôture jeudi. La nomination d'un nouveau directeur général mercredi avait fait bondir l'action de 12%.

Zynga

Valorisé à son introduction 7 milliards de dollars, le créateur de jeux en ligne a vu la valeur de son titre s'effondrer depuis son entrée à Wall Street en décembre 2011: offert à 10 dollars, il a fini à 3,02 dollars jeudi.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés