Publicité
Publicité

Les marchés sanctionnent les résultats d'Option

©Jan De Meuleneir

Le chiffre d'affaires de la société spécialisée dans la transmission de data a chuté de 44 % en 2014. Avec le boom des objets connectés, 2015 semble offrir de meilleurs perspectives.

Option a dégagé en 2014 un chiffre d'affaires de 5,23 millions d'euros, soit une baisse de 44% par rapport à l'année 2013.

Pourtant, au cours du dernier trimestre 2014 et du premier trimestre 2015, l'entreprise louvaniste a pu sceller d'importants contrats de distribution au Japon et aux Etats-Unis grâce à sa plateforme Cloudgate dans le marché des objets connectés. De quoi donner un peu de baume au coeur des revenus d'Option pour l'année en cours.

Le résultat net termine l'année une nouvelle fois dans le rouge. Il consiste en une perte nette de 12,8 millions d'euros pour 2014 après celle de 11,7 millions d'euros actée pour l'exercice 2013. L'Ebit est resté quasiment au même niveau sur un an à -11 millions d'euros.

Ces résultats reflètent la difficulté des entreprises du secteur à gérer le temps entre le développement d'applications, le moment où elles arrivent sur le marché et leur distribution dans des plus grands volumes.

L'an dernier Option avait clairement lancé un appel à contribution pour améliorer une trésorerie en déliquescence. Le groupe s'est lancé dans une augmentation de capital à laquelle, Marc Coucke, patron d'Omega Pharma, a participé à hauteur de 2,7 millions d'euros. L'opération a permis la levée de 12 millions d'euros à l'issue d'un placement privé d'obligations convertibles.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés