Les voyants sont au vert pour l'avenir d'Econocom

Jean-Louis Bouchard, CEO d'Econocom ©Photo News

Le plan stratégique "mutation 2013-2017" se referme avec des résultats positifs pour le spécialiste de la transformation digitale des organisations. Désormais, place à l'avenir avec l'objectif d'un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros d'ici 2022.

L'année se termine en beauté pour Econocom . Le spécialiste de la transformation digitale des organisations annonce un chiffre d'affaires en hausse de 17,5% par rapport à il y a un an, atteignant les 2,98 milliards d'euros.

Contrairement aux trimestres précédents, "toutes les activités du groupe contribuent à cette tendance positive", en ce compris la partie Technology Management & Financing qui avait connu deux replis consécutifs aux deuxième et troisième trimestres. Un boom e lui permet d'enregistrer une hausse de 9,5% par rapport à 2016.

Pour ce qui est de l'activité Services, elle dépasse pour la première fois le milliard d'euros de revenus grâce à une progression record de 25,5%.

La division Products & Solutions enregistre pour sa part une croissance du même ordre, à 25,2%.

Doublement du chiffre d'affaires en 4 ans

"Econocom a rajeuni. Ne m'en veux pas, Papa"

D'ici un an tout au plus, un passage de flambeau s’opérera à la tête du groupe européen spécialisé dans les services liés à la transformation numérique. Son fondateur, Jean-Louis Bouchard, fera un pas de côté après 44 ans de service au profit de son fils, Robert, qui deviendra alors CEO.

Lire notre interview

Grâce à cette "nouvelle année de croissance rentable", Econocom confirme le "succès" de son plan mutation 2013-2017, se félicite l'entreprise dans un communiqué publié mercredi après Bourse.

En effet, sur la période concernée, le groupe a enregistré un doublement de son chiffre d'affaires, ce qui est évidemment bon signe pour le prochain plan stratégique "e for excellence" présenté fin d'année et dont l'objectif principal est d'atteindre un chiffre d'affaires de 4 milliards d'ici 2022.

Sept acquisitions en 2017

Le groupe a souligné que 2017 avait constitué une année d'investissements, avec sept acquisitions "afin de compléter son portefeuille d'offres dans ses pays historiques" (France et Benelux) et "d'introduire certaines activités dans de nouveaux pays" (Allemagne et Royaume-Uni).La situation financière reste "solide", a affirmé le groupe, avec un endettement d'environ 280 millions d'euros, qui lui permet de "poursuivre les investissements stratégiques", fusions et acquisitions.

ECONOCOM
  • Fondé en 1974 par Jean-Louis Bouchard sous le nom d’Europe Computer Systèmes (ECS)
  • Plus de 2,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires annuel
  • Plus de 10.000 collaborateurs répartis dans 19 pays
  • Principalement actif dans la distribution, l’éducation, la santé et l’industrie
  • Compte des clients comme Suez, Renault, France Télévisions, Klepierre, Vinci Energies, Daikin, BNP Paribas Fortis, MSC ou le CHIREC
  • En Belgique, le groupe emploie 650 personnes, dont 250 à Zaventem

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content