Meg Whitman quitte la tête de Hewlett Packard Enterprise

©EPA

Considérée comme l'une des femmes les plus influentes dans le secteur de la technologie, Meg Whitman va prochainement quitter la direction de Hewlett Packard Enterprise (HPE) où lui succédera l'actuel président Antonio Neri.

Meg Whitman n'assumera plus sa fonction de patronne du groupe Hewlett Packard Enterprise (HPE), groupe dont elle avait pris la tête en 2011. Elle avait notamment présidé à sa séparation en deux entités distinctes, HP Inc. reprenant les activités dans les PC et les imprimantes, et HPE celles des logiciels et conseils aux entreprises. Elle avait alors gardé le poste de CEO de HPE.

Meg Whitman, 61 ans, restera en poste jusqu'en février prochain et conservera sa place au Conseil d'administration. Antonio Neri, 50 ans, qui était déjà président de HPE, a pour sa part rejoint Hewlett-Packard en 1995 et en avait été nommé président en août dernier. Il remplacera l'influente patronne au poste de CEO.

Meg Whitman avait également eu des ambitions politiques et s'était présentée comme candidate du parti républicain aux élections pour le poste de gouverneur de Californie en 2009 mais avait été battue par le démocrate Jerry Brown. Elle avait toutefois exprimé sa préférence pour la candidate démocrate Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle de 2016 qui avait vu la victoire du républicain Donald Trump.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés