Option encore aux abois

Jan Callewaert, président d'Option. ©BELGA

La société internet explore des options stratégiques afin de renforcer sa situation financière.

La société internet Option, cotée sur Euronext Bruxelles rencontre, à nouveau, des difficultés financières. En mars dernier, un financement pont de 2,7 millions d’euros a été octroyé par des obligataires et autres parties prenantes dans la société. Mais cela ne suffit pas.

Dans un communiqué, l’ancienne star de la cote bruxelloise signale qu’elle explore actuellement différentes options stratégiques pour renforcer sa situation financière actuelle et de poursuivre avec succès et de maximiser le potentiel "des choses de l’internet ".

Il y a un an, Option a levé 12 millions d’euros via un placement privé d’obligations convertibles affichant un taux d’intérêt de 9% avec un prix de conversion initial de 0,295 euro. Par le biais de sa société à portefeuille d'investissement Alychlo, le patron d'Omega Pharma Marc Coucke avait participé à l'opération à hauteur de 2,7 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés