Trimestre difficile pour Global Graphics

L'entreprise française voit son chiffre d'affaires baisser de 17,4% et enregistre une perte opérationnelle de 1,2 million d'euros.

Global Graphics, groupe actif dans les solutions pour la gestion de documents électroniques et l’impression numérique, a annoncé ses résultats pour le deuxième trimestre et le premier semestre de l’exercice 2010.

Pour le deuxième trimestre, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 2,2 millions d’euros, contre 2,6 millions d’euros au deuxième trimestre 2009, soit une baisse de 17,4% à taux de change courants et de 23,1% à taux de change constants. Le Groupe a dégagé une perte opérationnelle de 1,2 million d’euros (soit une perte équivalente à 54,6% des ventes ce trimestre), contre une perte opérationnelle de 0,1 million d’euros au deuxième trimestre 2009, où cette perte était équivalente à 2,6% des ventes. Global Graphics enregistre une perte nette de 1,5 millions d’euros (soit une perte nette égale à 0,14 euro par action), contre une perte nette de 0,5 million d’euros ce trimestre (soit 0,05 euro par action) au deuxième trimestre 2009.

Le chiffre d’affaires consolidé s’est pour sa part élevé à 4,2 millions d’euros au premier semestre 2010, contre 5,3 millions d’euros au premier semestre 2009, soit un repli de 21,2% à taux de change courants et de 22,2% à taux de change constants. Le Groupe a dégagé une perte opérationnelle de 2,3 millions d’euros au premier semestre 2010 (soit une perte équivalente à 54,6% des ventes de la période), contre une perte opérationnelle de 0,2 million d’euros au premier semestre 2009, où cette perte était équivalente à 3,7% des ventes de cette période. Il enregistre une perte nette de 2,7 millions d’euros au premier semestre 2010 (soit une perte nette de 0,26 euro par action), contre une perte nette de 0,6 million d’euros au premier semestre 2009 (soit une perte nette de 0,06 euro par action).

Pour Gary Fry, directeur général de Global Graphics, "la réorganisation qui a été mise en œuvre en avril dernier a pesé sur nos résultats du deuxième trimestre et des six premiers mois de l’exercice 2010. Cette réorganisation a été conduite avec succès et nous permet de disposer d’une base de coûts réduite, qui est compatible avec le niveau de chiffre d’affaires attendu des clients existants."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés