18 agences Thomas Cook supplémentaires rouvriront sous un autre nom

©Photo News

Hillman Travel concrétise son offre. Après avoir fait part de son intérêt et racheté 31 agences Thomas Cook non acquises par Wamos, il annonce l'ouverture de 18 d'entre elles en mars.

Nouvelle vie en vue pour 18 anciennes agences de voyages badgées Thomas Cook. La société Hillman Travel, qui avait déjà marqué, en octobre dernier, son intérêt dans les agences non reprises par l'espagnol Wamos, annonce la réouverture de 18 agences, principalement situées en Flandre.

D'ici le mois de mars, environ 25 personnes proposeront des voyages sous le nom du nouveau groupe. Cinq personnes ont déjà été engagées, dont deux anciens salariés du voyagiste failli.

18
agences
18 agences ouvriront en mars: 17 en Flandre et une en Wallonie.

Ce nouvel acteur du tourisme, situé à Knokke et fondé par Franz Bergman père et fils (deux entrepreneurs dans l'immobilier), souhaite lancer son propre réseau d'agences sous le régime de la franchise.

Knokke en avant-première

Hillman Travel a ainsi acquis les murs de 31 des 93 agences de l'enseigne. Pour 18 sites – 17 en Flandre et 1 en Wallonie – l'entreprise voit une opportunité et ouvrira une succursale d'ici mars. Le premier "flagship store" devrait ouvrir ses portes à Knokke dans quelques semaines.

Les cinq autres premiers sites seront situés à Wetteren, Zelzate et Grammont en Flandre-Orientale, mais aussi à Schilde (Anvers) et Eupen.

Le réseau devrait s'étendre en Brabant flamand où sept agences sont prévues (Dilbeek, Vilvorde, Zaventem, Haacht, Diest, Tirlemont et Tervuren) dans une seconde phase. En Flandre-Occidentale, une agence viendra compléter le réseau à Nieuport, et dans la province anversoise, d'autres s'installeront à Willebroeck, Turnhout et Geel. La liste sera complétée avec Tongres dans le Limbourg.

Même la moitié suffit

Hillman Travel se veut rassurante sur ses chances de réussite. "Si nous réalisons la moitié des ventes réalisées par Thomas Cook dans ces succursales, nous serons déjà très satisfaits", explique Simone Boon, directrice opérationnelle. La nouvelle société souhaite se distinguer de la concurrence par "un service complet et une accessibilité permanente". Cela se traduira par un call-center disponible 24/24h avec une équipe capable de répondre aux questions le soir et le week-end, là où la concurrence est principalement active à ces heures par un système de réservations en ligne.

Les 62 autres succursales, principalement localisées en Wallonie, ont été reprises par le tour operator espagnol Wamos, ce qui avait permis le sauvetage de 200 des 500 emplois de l'enseigne emportée par la débâcle de sa maison mère britannique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect