Airbnb lève 1 milliard pour préparer la relance

Airbnb souffre de la crise actuelle comme l'ensemble du secteur touristique. ©REUTERS

Pour être sûre de passer la crise sans encombre et s’assurer une relance en boulet de canon, la plateforme de réservation de logements Airbnb vient de lever un milliard de dollars. Une levée de fonds organisée en quatrième vitesse, car la crise a frappé Airbnb de plein fouet.

Le confinement prolongé de la moitié du monde a provoqué un vent de panique sur le secteur touristique qui ne sortira pas indemne de cette crise. Étant désormais un acteur de premier plan du secteur, Airbnb a été obligé d’assurer aux voyageurs qu'ils pouvaient annuler leurs réservations partout dans le monde et obtenir un remboursement complet. La plateforme a également décidé de débloquer 250 millions de dollars pour compenser les pertes financières des propriétaires.

Dès le début de la crise, l’entreprise basée à San Francisco a contacté ses investisseurs historiques pour organiser une levée de fonds conséquente. Airbnb a obtenu un milliard de dollars en dette et actions de la part de Silver Lake et Sixth Street Partners. "Ces nouvelles ressources vont soutenir le travail d'Airbnb pour investir sur le long terme dans sa communauté d'hôtes", a précisé l'entreprise dans un communiqué.

"Le désir de connexions et de voyages est une vérité humaine à toute épreuve, qui sortira renforcé de cette période de séparation."
Brian Chesky
Cofondateur d'Airbnb

La situation de crise actuelle tombe vraiment mal pour la plateforme de location entre particuliers. Avant la pandémie, Airbnb avait prévu de rentrer en Bourse en 2020 à une valeur estimée jusqu'à 35 milliards de dollars. La plateforme ne donne pas de précision sur l'impact financier de la crise, mais cette entrée en bourse pourrait être reportée et la valorisation d’Airbnb pourrait en prendre un coup. Le Financial Times révèle ainsi que la direction de la plateforme aurait abaissé la valorisation à 25 milliards de dollars. Si la crise dure, cette valorisation pourrait encore baisser.

Tout miser sur le rebond

La plateforme ne se laisse pas démonter pour autant et rappelle être née "pendant la grande récession de 2008" et parie sur un rebond quand les personnes confinées pourront à nouveau se déplacer. "Le désir de connexions et de voyages est une vérité humaine à toute épreuve, qui sortira renforcé de cette période de séparation", explique Brian Chesky, cofondateur d'Airbnb.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

L’injection massive de capitaux va permettre à Airbnb d’investir dans le développement de nouveaux projets comme l'offre de séjours de longue durée, pour les étudiants ou les salariés en déplacement, par exemple.

Sur le milliard récolté, 5 millions iront dans le fonds de soutien pour les "super hôtes", des loueurs de biens assidus et très bien notés, qui ont besoin d'aide pour payer leur loyer ou rembourser leur emprunt pendant la crise actuelle. Airbnb veut choyer ses meilleurs éléments pour les garder actifs et en bonne santé financière lorsque la reprise sera là.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés