Au moins trois quarts d'heure de files au départ des vols non Schengen à Brussels Airport

Les agents de la police aéroportuaire mènent des actions toute cette semaine de congé scolaire pour protester contre un manque d'effectifs et de moyens. Les contrôles de sécurité risquent de prendre davantage de temps.

Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin mais l'impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d'heure d'attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n'y a pour le moment pas d'autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d'accès à l'aéroport.

Ce sont d'abord les arrivées en provenance de pays qui n'appartiennent pas à l'espace Schengen qui ont été touchées. "Les agents ont entamé leur action vers 07h15, à un moment où de nombreux vols arrivent simultanément. Des files se sont alors formées aux contrôles des passeports", précise Mme Pierard.

Ces files se sont à présent résorbées. La vapeur s'est ensuite inversée et, vers 09h00, il fallait compter au moins trois quarts d'heure d'attente pour les vols non-Schengen au départ de Bruxelles. "Le nombre de box dédiés aux contrôles est limité et il y a beaucoup de familles, pour lesquelles on effectue un contrôle manuel des passeports, ce qui prend plus de temps", explique la porte-parole.

56.000 voyageurs attendus

La situation ne devrait pas s'améliorer avant la fin de l'heure de pointe, soit vers 10h00 ou 10h30. Malgré le début des vacances de Carnaval, ce samedi est toutefois "une journée calme: on compte 30.000 passagers au départ et quelque 26.000 à l'arrivée, contre un total de 74.000 pour la journée de hier", pointe Mme Pierard.

Les agents de la police aéroportuaire protestent contre un manque de personnel et du matériel défaillant. Leur grève du zèle consiste à respecter scrupuleusement les procédures prévues. L'action pourrait se poursuivre jusqu'au 1er mars inclus.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés