Le titre Thomas Cook dégringole de près de 50% sur fond de recapitalisation

©EPA

Le voyagiste britannique Thomas Cook a indiqué être en discussions avec le chinois Fosun pour une recapitalisation. Celui-ci, qui détient déjà 18% du voyagiste, se renforcerait encore au détriment des autres actionnaires. Le titre Thomas Cook perdait la moitié de sa valeur ce vendredi matin.

Fosun Tourism Group est en discussions avancées pour participer à une injection de capital de 750 millions de livres (835 millions d'euros) dans Thomas Cook Le Chinois prendrait ainsi le contrôle des activités de voyagiste du groupe britannique, annonce ce dernier. Les rumeurs sur une éventuelle montée de Fosun au capital de Thomas Cook avaient déjà fait bondir le cours de l'action à la mi-juin.

Ni Thomas Cook ni Fosun n'ont précisé le montant de la contribution du groupe chinois.

Outre cette prise de contrôle du coeur de métier du plus ancien voyagiste au monde, Fosun Tourism – déjà propriétaire du Club Med – prendrait aussi une participation minoritaire significative dans les activités de transport aérien de Thomas Cook.

Difficultés financières

Cette recapitalisation entraînera une dilution significative de la participation des actionnaires actuels,

Le voyagiste britannique, créé il y a 178 ans, est en difficultés financières. Il fait face à un tassement de la demande pour ses forfaits de vacances et à un endettement élevé. La situation s'est par ailleurs encore aggravée l'an dernier, après un été particulièrement chaud en Europe, qui a pesé sur les réservations de voyages vers des destinations habituellement plus ensoleillées.

Thomas Cook a donc émis plusieurs avertissements sur ses résultats depuis 2018 en raison de cette faiblesse de la demande qui l'a poussé à multiplier les promotions.

Début février, le voyagiste avait également mis en vente ses activités aériennes. Thomas Cook n'a "pas besoin de posséder une compagnie aérienne en totalité pour être un voyagiste compétitif", avait expliqué son patron. La société dispose encore de 103 avions. Plusieurs compagnies comme Lufthansa ou Ryanair semblaient intéressées par la flotte. Les deux avions de la flotte de Thomas Cook Airlines Belgium ainsi que les 160 membres de l'équipage avaient déjà atterri dans le giron de Brussels Airlines.

Le groupe a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 7,4 milliards de livres. Il comptait 11 millions de clients pour son activité de tour opérateur. Son activité dans le transport aérien, à forte marge, a réalisé un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de livres. Thomas Cook précise aujourd'hui que ses réservations pour l'activité de tour opérateur étaient en baisse de 9% tandis que celles dans le transport aérien étaient en repli de 3%, ce qui devrait se traduire par un recul du bénéfice d'exploitation au deuxième semestre.

"Dilution significative" attendue

Même si aucun d'entre nous ne souhaitait cette issue pour nos actionnaires, cette proposition est une solution pragmatique et responsable.
Peter Fankhauser
Directeur général de Thomas Cook

Désormais, outre cette injection d'argent frais par Fosun, qui est déjà le premier actionnaire du groupe avec une participation de 18%, cette recapitalisation passera par une conversion de titres de dette en actions et entraînera une dilution significative de la participation des actionnaires actuels, a dit Thomas Cook.

"Après avoir évalué un large éventail d'options pour réduire notre dette et placer nos finances sur un socle plus solide (...), le conseil d'administration a décidé de mettre en place un plan de recapitalisation de nos activités", a dit Peter Fankhauser, directeur général de Thomas Cook, cité dans un communiqué. "Même si aucun d'entre nous ne souhaitait cette issue pour nos actionnaires, cette proposition est une solution pragmatique et responsable."

Il insiste sur le fait que cette injection de fonds sera suffisante pour permettre à Thomas Cook de poursuivre ses activités durant la prochaine saison hivernale et lui fournira davantage de latitude pour investir

Thomas Cook a vu son cours de Bourse plonger ce vendredi après avoir déjà chuté de plus de moitié depuis le début de l'année. Il n'affiche plus qu'une capitalisation à peine supérieure à 200 millions de livres.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect