BlaBlaCar lance ses BlaBlabus en Belgique

©AFP

BlaBlaCar, la plateforme de covoiturage française, a lancé ses premiers BlaBlaBus en Belgique. Son réseau inclura 16 lignes au Benelux dès cet été.

En Belgique, BlaBlaBus, le service de bus de Blablacar, la plateforme de covoiturage française, va proposer dès cet été dix lignes qui connectent Bruxelles Midi, Brussels Airport, Liège, Louvain, Anvers et Bruges à la France (Paris, Lille), aux Pays-Bas (Amsterdam, Schiphol, Utrecht, Rotterdam et La Haye) et au Royaume-Uni (Londres).

Contrairement aux entreprises concurrentes FlixBus et Eurolines (qui a été reprise par cette dernière), les fameux bus rouges ne font donc pas escale à la gare de Bruxelles-Nord. Celle-ci n'a "pas une si bonne réputation" et Ouibus s'arrête en outre déjà aujourd'hui à la gare de Bruxelles-Midi, justifie-t-on chez BlaBlaBus. En 2019, ce sont plus de 70 liaisons qui seront ouvertes en Europe. Plus de 400 destinations dans dix pays d'Europe seront ainsi accessibles en bus sur BlaBlaCar.

'Nous disposons donc d'une base solide pour déployer rapidement notre réseau en Belgique et l'étendre au reste de l'Europe de l'ouest."
Audrey Wolfovski
Country Manager France & Benelux chez BlaBlaCar

"Près d'un million de membres utilisent déjà BlaBlaCar sur notre plateforme au Benelux et certaines destinations enregistrent une demande de plus en plus forte. Par exemple, Paris-Bruxelles est le quatrième axe le plus fréquenté sur notre plateforme en France. Nous disposons donc d'une base solide pour déployer rapidement notre réseau en Belgique et l'étendre au reste de l'Europe de l'ouest", estime Audrey Wolfovski, Country Manager France & Benelux chez BlaBlaCar.

Après le Benelux, BlaBlaBus lancera ses activités en Allemagne le 24 juin prochain. L'entreprise entend ainsi s'attaquer au monopole de la société allemande Flixbus - qui a récemment mis la main sur Eurolines - et qui y détient un quasi monopole sur le transport de bus longue distance.

Les deux sociétés de bus fonctionnent selon le même modèle, à savoir une coopération avec des autocaristes privés. BlaBlaCar a fait l'acquisition de Ouibus, filiale déficitaire de la SNCF, en novembre 2018. Progressivement, cette dernière marque disparaîtra au profit de l'enseigne BlaBlaBus.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect