Bruxelles déploie ses Schtroumpfs en Europe pour appâter les touristes

©Photo News

Le gouvernement bruxellois a lancé hier sa nouvelle campagne de promotion de la Région visant à y faire revenir les touristes. Une campagne de "city marketing" à 4 millions d’euros.

Un peu plus d’un an après les attentats de Bruxelles, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, a lancé hier une campagne de valorisation internationale de sa ville. Selon lui, les touristes sont déjà de retour à Bruxelles. Le taux d’occupation des hôtels était de 29% en mars 2016, il est remonté à 71% en 2017. La fréquentation des musées et attractions de la capitale belge a aussi augmenté de 11% par rapport à l’an dernier. Cette nouvelle campagne a donc été imaginée pour continuer sur cette dynamique. "De nombreux efforts ont été entrepris immédiatement après les attentats et ils portent leurs fruits (…). La campagne (…) représente une étape supplémentaire", a souligné Rudi Vervoort.

City marketing

4 millions d’euros ont été consacrés à cette campagne sous le thème "Where will Brussels take you?". Michael Verschueren, le CEO de l’agence Wunderman Brussels qui l’a réalisée, explique qu’elle a été conçue pour faire de Bruxelles une destination de premier choix alors qu’elle est aujourd’hui une étape secondaire. Pour cela, la campagne vise des cibles européennes prioritaires: la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie.

"La campagne (…) vise à faire connaître les secrets cachés de notre Région, ce que Bruxelles contient de plus exceptionnel."
Rudi Vervoort
Ministre-Président de la région Bruxelles-Capitale

Concrètement, des affiches ont été placardées dans les gares et aéroports des grandes villes européennes et un clip vidéo a été réalisé par le Belge Nicolas Karakatsanis. Sur le plan digital, la campagne sera déclinée sur les réseaux sociaux, et une plateforme en ligne a été créée: www.takemeto.brussels, permettant de faire découvrir un Bruxelles qui n’existe pas dans les guides de voyage, de "faire connaître les secrets cachés de notre Région", a expliqué le ministre-président. Des ambassadeurs ont, en outre, été chargés d’incarner la campagne, comme Eddy Merckx, Laura Beyne ou les Schtroumpfs. Ces petits êtres bleus, emblématiques de la bande dessinée belge, envahiront les grandes villes européennes: Paris, Rome, Madrid, Londres, Berlin, Amsterdam… pour attirer les Européens à Bruxelles. Enfin, un jeu sera organisé chaque semaine des six mois que durera la campagne, permettant de gagner un week-end gratuit dans la capitale européenne.

Arrivé à Paris hier, Rudi Vervoort passera ensuite par Londres et Barcelone pour porter cette campagne.

Where will Brussels take you?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés