Eyjafjallajökull met Thomas Cook en perte

Thomas Cook Group a annoncé mercredi avoir enregistré une légère perte annuelle pou son exercice décalé. Le nuage de cendres du volcan icelandais Eyjafjallajökull, l'a empêché d'enregistrer du bénéfice comme l'année précédente

Le voyagiste britannique Thomas Cook Group a annoncé mercredi avoir enregistré une légère perte pour l'exercice 2009/2010, contre un bénéfice l'année précédente, due notamment à l'impact du nuage de cendres volcaniques islandais au printemps.

Pour son exercice clos au 30 septembre, Thomas Cook a fait état d'une perte nette part du groupe de 2,6 millions de livres (3 millions d'euros), contre un bénéfice de 7 millions de livres (8,3 millions d'euros) l'année précédente.

Le chiffre d'affaires est en baisse de 4%, à 8,89 milliards de livres.

Faisant état d'un "début encourageant des réservations pour l'hiver", le voyagiste a estimé dans un communiqué être "bien parti" pour améliorer ses résultats en 2010/2011, tout en soulignant que "l'environnement reste incertain".

Le groupe a évalué à 52,9 millions de livres les coûts directs liés au nuage de cendres islandais qui a paralysé le ciel européen au printemps, qui a entraîné une série d'annulations de vols et de rapatriements execptionnels de vacanciers.

Cet épisode a affecté sa marge d'exploitation à hauteur de 29,1 millions de livres.

Le tour-opérateur avait lancé en août un avertissement sur résultats, après une baisse imprévue des réservations au Royaume-Uni.

Son grand concurrent TUI Travel doit communiquer jeudi ses résultats annuels.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés