La marque Walibi s'étend au Maroc

Propriétaire en Belgique de Walibi et Bellewaerde, le groupe français Compagnie des Alpes annonce l'exportation au Maroc de sa marque au kangourou. Les trois premiers trimestres de son exercice en cours se soldent par un chiffre d'affaires en progression de 6,1%.

La Compagnie des Alpes (CDA), groupe français actif dans les remontées mécaniques et les parcs de loisirs, a annoncé mardi un chiffre d'affaires en progression de 6,1% pour les 3 premiers trimestres de son exercice et l'exportation au Maroc de sa marque de parc de loisirs Walibi.

Le groupe français, qui possède en Belgique les parcs Walibi et Bellewaerde, a réalisé, entre le 1er octobre 2009 et le 30 juin dernier, un chiffre d'affaires de 464,6 millions d'euros à périmètre réel. Il est en baisse de 2% à périmètre comparable.

L'activité des domaines skiables progresse de 10,5%, grâce à l'acquisition de Deux Alpes loisirs en décembre 2009. Les recettes des remontées mécaniques sont en légère progression (+0,6%) malgré une baisse (-2,6%) du nombre de journées-skieurs.

L'activité parcs de loisirs est par contre en baisse de 6,1%, affectée par une baisse de la fréquentation, liée à une météo "dégradée en début de saison" et à "la morosité du climat économique général".

"Des initiatives de promotion ciblées ont été prises, notamment en Europe du Nord, pour stimuler la fréquentation" durant l'été, ajoute le groupe. Qui a également mis au point "des plans d'optimisation des coûts". Le détail de ces plans n'ont pas été communiqués. Ce dernier trimestre de l'exercice (juillet, août et septembre) représente environ 50% de l'activité annuelle des parcs de loisirs.

La CDA a par ailleurs signé le 12 juillet dernier un contrat global d'assistance et de licence pour la réalisation d'un vaste projet résidentiel et touristique baptisé "Sindibad" et situé à l'ouest de Casablanca au Maroc, et l'exploitation de son parc d'attractions.

La Compagnie des Alpes apportera, avant l'ouverture, son assistance pour la conception et l’expertise technique. En phase d’exploitation, elle offrira un contrat d’assistance au management d’une part, et l’octroi d’une licence de sa marque Walibi pour une durée de 20 ans. Elle recevra pour cela une rémunération correspondant à 4% du chiffre d’affaires réalisé par le parc, détaille la société française dans son communiqué.

Pour Dominique Marcel, PDG de la CDA, ce contrat "donne l’occasion de valoriser pour la première fois la marque Walibi au-delà de nos parcs actuels" et "est une illustration de la stratégie de valorisation de nos actifs incorporels et de nos savoir-faire dans des projets de développement peu consommateurs de capitaux".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés