Les clients de Thomas Cook Belgique désormais protégés par le fonds de garantie

©AFP

Le ministre de l'Économie Wouter Beke annonce l'activation, cette nuit, du fonds. Thomas Cook Belgique réunit selon lui "tous les critères". Les voyageurs peuvent déjà introduire leur dossier sur le site du fonds.

"Thomas Cook Belgique réunit tous les critères permettant d'activer le Fonds de Garantie Voyages" (GFG), nous a indiqué ce mardi matin le ministre de l'Économie, Wouter Beke (CD&V). Le fonds de garantie est donc activé depuis cette nuit.

Nous pouvons agir maintenant. Un sinistre d'une telle importance n'a encore jamais eu lieu en Belgique même dans le secteur du voyage européen.
GFG

Qu'entend Wouter Beke "par réunit tous les critères"? Le ministre se refuse à prononcer le mot de faillite. Il indique tout au plus que Thomas Cook Belgique est dans "l'incapacité financière".

Sur son site, GFG reconnaît en effet avoir constaté "l'insolvabilité financière" du tour-opérateur belge. "Nous pouvons agir maintenant. Un sinistre d'une telle importance n'a encore jamais eu lieu en Belgique même dans le secteur du voyage européen."

Ce fonds intervient, en cas de faillite, pour rapatrier les vacanciers à l'étranger, ou leur permettre de poursuivre leurs séjour. En ce qui concerne les réservations, l'activation du fonds permet un remboursement. 

Cette activation devrait permettre aux vacanciers bloqués en Tunisie, après l'annulation des vols par Brussels Airlines, de pouvoir rentrer au pays. "Nous donnons actuellement priorité aux voyageurs qui se trouvent à leur destination", lit-on d'ailleurs sur le site du GFG.

Quand seront-ils rapatriés? Pour l'heure, la question reste ouverte. "Nous sommes en contact avec le GFG pour voir comment organiser au mieux le rapatriement des passagers bloqués en Tunisie", explique Wencke Lemmes, la porte-parole de Brussels Airlines. 

Les mises en garde du GFG 

N'effectuez plus aucun paiement. N'organisez pas seul votre voyage de retour. Ne payez pas une seconde fois votre voyage à l'hôtelier.
GFG

Sur son site, le fonds invite les vacanciers à l'étranger et les détenteurs d'une réservation à la plus grande prudence. Voici ce que l'on peut y lire:

> Veuillez ne plus effectuer aucun paiement (acompte ou solde de votre voyage) à Thomas Cook ou Neckermann pour les produits de la marque. Tout versement effectué à partir de ce mardi pourrait ne pas être remboursé par le fonds;

> Veuillez ne pas organiser par vous même le vol de retour. Dans ce cas, vos nouveaux billets pourraient ne pas être remboursés. En cas de difficultés à l'étranger, veuillez contacter le fonds via l'onglet contact;

> Veuillez ne pas payer une seconde fois votre voyage à l'hôtelier. Cette demande, régulièrement formulée par la direction d'hôtel, n'est pas légale au regard des réglementations nationales et internationales. Si nécessaire, n'hésitez pas à contacter l'ambassade ou le consulat pour les informer de la situation.

Le ministère des Affaires étrangères a également mis à disposition des vacanciers à destination un numéro d'appel d'urgence: +32 2 501 40 00.

Que faire pour une intervention du GFG?

Les dossiers peuvent désormais être introduits auprès de l'organisme. La priorité va aux voyageurs qui sont déjà à destination. Pour les autres, les dossiers seront traités chronologiquement en fonction de la date de départ.

Les documents nécessaires sont: 

• le bon de commande;
• les preuves de paiement (extraits de compte ou relevés de carte de crédit). Une précision de taille toutefois: si votre voyage a été payez via une carte de crédit, la première démarche sera de demander à l'émetteur de la carte (banque ou société) de vous rembourser les frais versés "pour non-prestation". Si, dans ce cas, vous êtes intégralement remboursé, vous n’avez plus besoin de vous tourner vers le fonds.En cas de refus (partiel) de remboursement, la réponse de la banque ou de la société à votre dossier.

Ces documents doivent être introduits via le site internet du GFG (onglet contact). Une précision s'impose toutefois: si vous avez réservé vos vacances via Neckermann, mais pour un voyage Expedia/Travelscape, vous ne serez pas impacté par l'éventuelle faillite de Neckermann. Il en va de même pour les voyages Pegase Travel.

Les vacanciers de Pegase peuvent prendre contact directement avec Pegase via le numéro +32 9 248 67 06 ou via le site internet.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect