Retour à la case protection judiciaire pour Neckermann

La plupart des voyages vendus dans les boutiques Neckermann sont en fait des voyages Sunweb. ©Photo News

Les fonds de l'actionnaire Wamos ne sont pas arrivés. Le management de Neckermann et le mandataire de justice ont quatre mois pour trouver un repreneur.

Alors que l'argent promis par le repreneur espagnol Wamos n'est pas arrivé, Neckermann se replace sous protection judiciaire. Selon les termes de la réorganisation judiciaire de décembre dernier, l’actionnaire espagnol de Neckermann, Wamos Group, devait injecter 3,5 millions d’euros de capitaux supplémentaires.

"La direction de Neckermann a recherché des investisseurs potentiels et un private equity s’est montré particulièrement intéressé par notre projet."
Laurent Allardin
CEO de Neckermann

"Néanmoins, cette augmentation de capital n’a pas eu lieu, car Wamos Group ne disposait pas des fonds nécessaires. La direction a recherché des investisseurs potentiels et un private equity s’est montré particulièrement intéressé par notre projet. Afin de se protéger durant cette période de négociation, la direction a opté pour la procédure de transfert sous autorité judiciaire", communique Neckermann.

Le CEO Laurent Allardin se dit confiant et rappelle qu'"avant la crise du coronavirus, les affaires tournaient bien". Neckermann tient à rassurer ses clients, car cette protection judiciaire la protège de la faillite pendant 4 mois, le temps de retrouver un repreneur avec le mandataire de justice.

Les agences toujours fermées

Test-Achats avait tiré la sonnette d'alarme, craignant que les vouchers ne soient jamais remboursés ou échangés. L'association explique que les consommateurs n'arrivaient pas à contacter Neckermann.

"Cela ne sert à rien d'appeler, mais les gens peuvent nous contacter par mail et on les rappelle."
Laurent Allardin
CEO de Neckermann

Les 62 agences Neckermann du royaume sont en effet fermées. Mais Laurent Allardin nous assure que 8 personnes sont mobilisées. "Cela ne sert à rien d'appeler, mais les gens peuvent nous contacter par mail et on les rappelle", assure le CEO.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés