Une solution pour les vouchers de voyage arrivant à échéance

Les personnes possédant un voucher corona voient la validité de celui-ci prolongée. ©EPA

Les vouchers donnés par les voyagistes en échange des voyages annulés à cause de la crise du Covid resteront valables plus longtemps que prévu.

Plus de 200.000 vouchers corona avaient été délivrés entre le 20 mars et le 19 juin 2020, pour un total de 356 millions d'euros.  L'ancienne ministre de la Consommation Nathalie Muylle avait lancé ce concept pour aider le secteur du tourisme confronté à l'annulation de voyages à forfait à cause de l'épidémie.

"Les consommateurs pourront utiliser en toute confiance leur voucher pour un nouveau voyage à forfait après un an, si la crise corona le permet."
Le cabinet de la secrétaire d'État Eva De Bleeker

Les voyagistes donnaient un bon aux voyageurs déçus plutôt que de rembourser le prix de la réservation. Mais ces vouchers étaient valables un an. Ensuite, les consommateurs pouvaient demander le remboursement.

Les agences de voyages disposaient normalement de six mois pour rendre l'argent du voyage annulé. Mais la crise sanitaire n'est pas finie et les voyages non essentiels restent interdits. Bref, le secteur du tourisme n'est pas en bonne position pour débourser des centaines de milliers d'euros.

Encore valables même après un an

La Commission consultative spéciale (CCS) consommation, dans laquelle siègent les organisations sectorielles et les organisations de consommateurs, s'est penchée sur le problème et a conclu que la valeur garantie du voucher restait valable même après un an.

200.000
vouchers
201.757 vouchers corona avaient été délivrés entre le 20 mars et le 19 juin 2020.

Le voyagiste TUI avait déjà prolongé la durée de validité de ses vouchers, de même que Brussels Airlines, histoire de sauver la trésorerie... et la saison estivale.

Et donc, que se passe-t-il pour ceux qui possèdent un tel voucher? Ils ont deux choix: effectuer une nouvelle réservation ou demander un remboursement à une date ultérieure. La réservation permettra d'obtenir le même voyage au prix payé précédemment et pas plus cher. Les agences de voyages devront ainsi probablement rembourser moins de clients que si la date limite annoncée avait été préservée.

L'assurance insolvabilité prolongée

Dès le départ, l'assurance insolvabilité obligatoire, que les organisateurs de voyages à forfait souscrivent, avait été étendue à ces vouchers. Avec la prolongation du système, l'assurance continue à s'appliquer en cas de faillite d'une agence.

Les vouchers émis par les agences de voyages après le 19 juin 2020 ne sont, eux, pas concernés par cette mesure.

"Dans l'arrêté ministériel de la ministre Muylle, la durée de validité du voucher corona n'est pas clairement définie", assure le cabinet de la secrétaire d'État Eva De Bleeker. "Grâce à la prolongation de la période de validité et à l'assurance des vouchers, les consommateurs pourront utiliser en toute confiance leur voucher pour un nouveau voyage à forfait après un an, si la crise corona le permet", note-t-on du côté de la secrétaire d'État.

Dossier bouclé? Non, parce qu'il faut maintenant donner une sécurité juridique à ce nouveau système. Et les vouchers  émis par les agences de voyages après le 19 juin ne sont, eux, pas concernés par cette mesure.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés