1

20 millions de plus-value pour Euronav

Le superpétrolier "Flandre". ©Euronav

La compagnie de tankers Euronav a vendu un nouveau navire pour 45 millions de dollars dégageant une plus-value de 20,3 millions de dollars.

Et un de plus. Ou plutôt un de moins, pour être exact. Euronav a annoncé, ce mardi matin, la vente d’un de ses navires, le superpétrolier (VLCC) "Flandre", pour 45 millions de dollars à un spécialiste de plateformes offshore flottantes.

La semaine dernière, la compagnie maritime avait déjà signalé le vente d’un de ses Suezmax, le "Cap Georges" pour 9,3 millions de dollars avec une plus-value de 8,5 millions. Et avant cela, elle avait cédé l’"Artois" en novembre, le plus ancien VLCC de sa flotte (plus-value de 7,7 millions) et le "TI Topaz", en juin (moins-value de 21 millions de dollars).

Après la vente de l’"Artois", le "Flandre", détenu entièrement par Euronav, était le plus ancien superpétrolier de sa flotte. La plus-value dégagée à l’occasion de cette cession s’élève à 20,3 millions de dollars environ et sera enregistrée dans le trimestre en cours.

Le navire sera converti en unité flottante de production et de stockage (FPSO) et quittera donc la scène mondiale des superpétroliers, précise Euronav dans un communiqué.

Ces ventes entrent dans le cadre du rajeunissement de la flotte des tankers d’Euronav. Quatre Suezmax sont actuellement en construction sur le chantier naval de Huyndai. Le premier sera réceptionné début 2018.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content