Air France-KLM dément vouloir racheter Alitalia

©REUTERS

Une offre conjointe aurait été déposée par le groupe franco-néerlandais et la compagnie britannique à bas prix easyJet, selon un ministre italien. Mais Air France-KLM dément.

Le groupe Air France-KLM aurait, avec la compagnie aérienne britannique à bas prix easyJet, présenté une offre conjointe pour reprendre l'italienne Alitalia, selon des propos tenus vendredi par le ministre italien de l'Industrie Carlo Calenda. La compagnie Lufthansa, ainsi que la société américaine d'investissement Cerberus, auraient également fait parvenir des offres, selon Calenda.  Air France-KML a cependant démenti avoir déposé une telle offre.

Le ministre, s'exprimant à la télévision italienne, a indiqué qu'il allait discuter des trois offres avec les administrateurs d'Alitalia, avant de déterminer "laquelle est la meilleure et lesquelles pourraient être encore améliorées".

La compagnie aérienne Alitalia, en difficulté depuis des années, a été placée sous tutelle début mai sur décision des autorités italiennes, après une demande en ce sens des actionnaires à la suite du rejet par les salariés d'un plan de restructuration. Les actionnaires, dont Etihad Airways, avaient refusé de refinancer l'entreprise si une importante restructuration n'était pas opérée.


Alitalia, Air France-KLM et l'américaine Delta Air Lines collaborent déjà dans le cadre d'un accord de co-entreprise transatlantique.



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content