Publicité
Publicité

Grève: qu'attendre ce mardi?

©BELGA

Le Hainaut, une partie du Brabant wallon et plusieurs provinces flamandes seront touchés à leur tour ce mardi par les grèves tournantes des cheminots.

Après Bruxelles le 9 octobre et les provinces de Liège, Namur, Luxembourg et une partie du Brabant wallon, c'est au tour du reste de la Wallonie de devoir éponger les grèves tournantes de la CGSP Cheminots qui proteste contre le plan stratégique pour le rail de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, et particulièrement contre "l'hémorragie de personnel statutaire qu'il faut à tout prix arrêter".

Concrètement, des perturbations dans le trafic ferroviaire se feront ressentir dans le Hainaut et l'autre partie du Brabant wallon (Nivelles, Braine-l'Alleud) ainsi que les provinces du Brabant flamand, du Limbourg et d'Anvers. La province de Hainaut pourrait être la plus touchée par les suppressions de trains étant donné que la mobilisation syndicale y est généralement plus importante.

Le trafic des trains internationaux (ICE, InterCity, Eurocity, Eurostar, TGV et Thalys) subira également l'impact de la grève. 

Nous vous tiendrons au courant des conséquences de cette grève qui devrait durer jusque mardi 22h.

Gros embarras de circulation lundi

Lors de la grève du rail de lundi, de nombreux trains ont été supprimés ou retardés. Près de 200 manifestants ont également envahi la E40 à hauteur de Herstal dans la matinée. La chaussée a dû être fermée dans les deux sens de la circulation. C'était le chaos sur les routes. Des échauffourés ont eu lieu entre les manifestants et des automobilistes excédés. Certains grévistes avaient embrasé des palettes de bois sur l'autoroute.

 

Les images de l'action de lundi en province de Liège

Le trafic ferroviaire est perturbé en raison de la grève organisée par la CGSP-Cheminots. La situation est paralysée à Liège et Arlon et impacte fortement la dorsale wallonne. La situation risque de sedétériorer encore au cours de la journée. Infrabel déplore un acte de sabotage à Lustin (Namur). ©BELGA
©BELGA
©BELGA
©BELGA
La trafic est à l'arrêt sur la E40 à hauteur de Herstal, depuis 06H10 lundi matin. ©BELGA
©BELGA
Quelque 200 manifestants se trouvent sur la chaussée, qui a été fermée dans les deux sens de la circulation pour une durée indéterminée. ©BELGA
Les manifestants ont allumé des feux sur l'autoroute. Selon le syndicat du Transport et de la Logistique SECOP ISTRE, "il s'agit d'une situation regrettable et dangereuse." Les files ne sont pas suffisamment signalées aux usagers, les automobilistes n'ayant pas allumé leurs feux clignotants. ©BELGA
Des piquets de grève bloquent l'accès aux principaux commerces du centre de Liège et dans les alentours. ©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés