Il n'y aura pas de grève sur le rail le 12 décembre

Les salariés du rail avaient annoncé l'organisation d'une action "légère" pour dénoncer l'impasse dans laquelle sont plongées les négociations sociales en vue d'un accord 2020-2022. ©Photo News

Face au refus de HR Rail de reconnaître le préavis de grève, le syndicat socialiste refuse de prendre le risque de voir des salariés grévistes sanctionnés.

Soulagement pour les usagers de la SNCB. La grève annoncée pour le 12 décembre n'aura pas lieu, indique la CGSP. En cause, le refus de l'employeur des cheminots HR Rail de valider le préavis de grève. HR Rail avait déjà expliqué que la procédure n'avait pas été respectée.

Sans reconnaissance du préavis, les salariés grévistes se seraient exposés à des risques de sanctions. "Nous ne voulons pas prendre ce risque", explique Ludo Sempels de la CGSP.

Le syndicat socialiste a pris contact avec ses homologues libéral et chrétien pour voir quelle suite donner. Des actions sous forme de rassemblement du personnel ne sont donc pas exclues.

Un accord qui patine

Les salariés du rail avaient annoncé l'organisation d'une action "légère" pour dénoncer l'impasse dans laquelle sont plongées les négociations sociales en vue d'un accord 2020-2022.

Les tractations butent sur la hausse salariale de 1,1% demandée par le personnel et le maintien des 36 heures pour l'ensemble des équipes. Le front commun souhaitait donner un signal à la direction. Il semble avoir revu ses plans.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect