La SNCB a fait grève 17 fois en 2012

©BELGA

En 2012, le groupe SNCB a été confronté à 17 mouvements de grève et manifestations. Les raisons vont de la décision de fermer huit restaurants d'entreprise de la SNCB au décès d'un superviseur de la STIB.

En 2012, le groupe SNCB a été confronté à 17 mouvements de grève -manifestations y compris-, soit 12 actions menées au niveau local et cinq d'envergure nationale, a-t-on appris auprès de la SNCB-Holding.

Le rail avait été le théâtre de 22 actions (9 nationales/13 locales) en 2011, 18 en 2010 (11 nationales/7 locales) et 11 en 2009 (8 nationales/3 locales).

Le première mouvement syndical de 2012 s'était déroulé le 10 janvier dans les rangs du personnel de la cabine de signalisation d'Anvers Berchem tandis que la dernière action de l'année écoulée est survenue le 4 décembre dernier, à la suite de la décision -par la suite suspendue- de fermer 8 restaurants d'entreprise de la SNCB.

La première grève de 24 heures a eu lieu du 29 au 30 janvier dans le cadre d'une grève générale organisée en front commun syndical - la première depuis 1993 - afin de protester contre les mesures d'austérité prises par le gouvernement Di Rupo.

Certains grands dossiers comme la réforme de la SNCB, la situation préoccupante de la filiale marchandises B-Logistics ou des journées d'actions européennes contre l'austérité ont également entraîné des actions syndicales, pouvant aller jusqu'à la grève de 24 heures.

Enfin, le décès, après son agression, d'un superviseur de la STIB, a entraîné un arrêt de travail de quelques heures des cheminots, en guise de solidarité, tandis que l'accident ferroviaire de Godinne a généré des actions dans les rangs des conducteurs de train.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content