Les Cigrang montent en puissance dans Euronav

©Euronav

Cobelfret, détenu par la famille anversoise Cigrang, a doublé sa participation dans Euronav et détient désormais une position de 10%.

Pas une semaine, ou presque, sans que l’on parle d’Euronav , cette compagnie maritime spécialisée dans le transport de produits pétroliers. Son secteur étant actuellement en bas de cycle, le groupe anversois se prépare activement pour profiter au maximum de la reprise que certains voient poindre à moyen terme.

Ventes de navires vieillots, souvent avec des plus-values, et achats de tankers modernes ont rythmé ces derniers mois. Mais les résultats du quatrième trimestre publiés le 25 janvier ont démontré que la situation restait encore délicate avec un chiffre d’affaires en baisse de 19% et une dégringolade de 62% du résultat net. Pour faire face au gros temps, le groupe dispose d’une trésorerie de 754 millions de dollars.

Cobelfret prend 10%

Il n’y a pas que la flotte des tankers qui est renouvelée. L’actionnariat d’Euronav connaît aussi actuellement - et va encore subir - des mouvements majeurs. Les actionnaires familiaux, Marc Saverys et Virginie Saverys détiennent, l’un, 13,51% et, l’autre, 9,83%.

En novembre dernier, le groupe maritime Cobelfret spécialisé dans le transport en vrac a franchi le seuil des 5% dans le capital d’Euronav via sa filiale Chateauban. Il appartient à une autre famille anversoise, les Cigrang. On a appris aujourd’hui qu’ils avaient continué à acheter des actions Euronav au point d’atteindre le seuil de 10%, soit 15,92 millions d’actions. Peut-être vont-ils demander un siège au conseil d’administration.



Dilution future

Toutefois ces positions, tant celles des Saverys que des Cigrang, seront prochainement diluées. Fin de l’année dernière, Euronav a en effet annoncé le rachat de son concurrent américain Gener8 Maritime afin de créer le numéro un mondial indépendant des tankers. La transaction s’opérera via l’émission de 60,9 millions d’actions sur un total actuel de 159,21 millions. A l’issue de la fusion, et si mes calculs sont exacts, les actionnaires de Gener8 Maritime détiendront 27,6% du capital de la nouvelle entité, les Saverys 9,7% et les Cigrang 7,2%.

Reste à savoir quels sont les réelles ambitions de la famille Cigrang en prenant 10% d’Euronav et si elle compte s’arrêter en si bon chemin. En novembre dernier, Ludovic Saverys, administrateur d’Euronav, estimait que l’entrée de Cobelfret dans le tour de table du groupe de tankers était une bonne nouvelle. "C’est bon d’avoir un actionnaire qui en connaît autant sur le secteur maritime" affirmait-il.

Objectif de cours moyen

Ce matin, le titre se contractait de 1,7% à 6,72 euros dans un marché globalement en repli. Parmi les analystes répertoriés par Bloomberg qui suivent la valeur, huit recommandent un achat, cinq conseillent de la conserver et un de la vendre. L’objectif de cours moyen atteint 7,59 euros avec un plus haut de 13 euros (Seaport Global Securities) et un plus bas de 6,40 euros (ABN Amro).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés