Lime réduit la voilure et ses effectifs dans 12 villes

©REUTERS

A la recherche de rentabilité, Lime quitte 12 marchés, mais uniquement des petites villes américaines et d'Amérique du Sud.

L’entreprise de mobilité urbaine Lime qui déploie ses trottinettes vertes pomme dans le monde entier cherche toujours la rentabilité. Pour atteindre cet objectif, elle a décidé de quitter 12 marchés où elle était présente. Il s’agit uniquement de villes américaines de second plan et de villes d’Amérique du Sud. Dans le même temps, Lime tente sa chance sur 69 nouveaux marchés. Comme ses concurrents, elle teste des marchés pendant plusieurs mois avant d’évaluer leur rentabilité et de se retirer si cette dernière n’est pas au rendez-vous.

Toujours dans l’espoir d’un jour être rentable, Lime coupe dans ses effectifs. Au total, ce sont près de 14% de ses équipes au niveau mondial qui sont touchées, sans conséquences pour l’entité bruxelloise selon nos informations. Les concurrents de la société californienne ont également dû passer par cette étape douloureuse: en mars 2019, Bird a mis à pied 5% de ses effectifs. Lyft a également fait la même chose en licenciant 50 personnes. L’entreprise est à la recherche du bon modèle économique et entre dans une nouvelle année de test.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n