Mons, la gare à 17.500 euros par passager

La maquette de la nouvelle gare de Mons. ©Doc

Elle est plus chère que la gare de Rome... Le coût de la construction de la nouvelle gare à Mons rapporté au nombre d’usagers révèle le montant exorbitant de l’investissement: 17.532 euros par usager, contre 2.429 euros pour la gare de Tiburtina à Rome.

Le coût de la future gare de Mons (la ville dont le Premier ministre, Elio Di Rupo, est le bourgmestre empêché) continue à susciter la polémique. Actuellement, il est évalué à environ 150 millions d’euros, mais selon des sources proches du dossier, l’offre la plus basse rentrée dans le cadre du marché public dépasse déjà de 40 millions d’euros ce montant.

Par ailleurs, une étude du bureau d’études bruxellois Tritel, pour le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo), donne une autre vision de l’ampleur de l’investissement en tenant compte du critère utilisé dans le secteur: le coût par passager en montée. En rapportant le coût de la gare au nombre d’usagers, la future gare de Mons représente, au bas mot, 17.531,55 euros par passager monté par jour. D’après les chiffres du groupe SNCB, Mons affiche 8.556 voyageurs montés par jour en 2009.

Mons, 7 fois plus chère

La comparaison du coût de la gare de Mons à la moyenne des investissements programmés et à programmer par le groupe SNCB dans le cadre de son plan d’investissements 2013-2025 confirme l’analyse de nombreux observateurs selon laquelle les promoteurs de la future gare de Mons font dans la démesure.

L’investissement moyen dans les gares wallonnes de plus de 2.000 usagers par jour est de 3.032 euros par usager monté. À Ottignies (22.162 voyageurs montés par jour en 2009), l’investissement moyen indique 7.792,62 euros par passager. Sa modernisation est évaluée à 172, 7 millions d’euros (13,2 millions pour le réaménagement et le rehaussement des quais, l’accès pour les personnes à mobilité réduite, aménagement de sous-voies; 9,5 millions pour un parking; environ 150 millions d’euros pour le réaménagement complet du site).

Une autre comparaison avec des gares similaires à l’étranger renforce l’analyse des détracteurs de Mons. La nouvelle gare de Tiburtina, inaugurée le 28 novembre 2011, représente un investissement de 170 millions d’euros, mais elle devrait accueillir près de 470 trains et 140.000 passagers par jour (2.428,57 euros par usager monté en divisant les 170 millions par la moitié des voyageurs). Un autre exemple est celui du projet de la nouvelle gare suisse de Renens (près de Lausanne). Il intègre, à l’instar de la gare de Mons, la construction d’une passerelle et l’aménagement d’une gare d’autobus. Coût: environ 22 millions d’euros (20.000 passagers par jour).

La SNCB-Holding devrait adopter ce vendredi le plan d’investissement consolidé 2013-2025 du groupe, reprenant la future gare de Mons. Le projet de la jonction nord-midi (évalué à 3-5 milliards d’euros), lui, n’y figure pas. L’enveloppe globale s’élève toujours à environ 25 milliards d’euros pour les trois entités (SNCB, Infrabel, SNCB-Holding).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés