Nouveau préavis de grève à la SNCB, le troisième en trois jours

©BELGA

Le syndicat Metisp dépose un préavis de grève pour huit jours entre le 25 juin et le 11 juillet. C'est la troisième organisation à avoir décidé de débrayer après le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) et le Syndicat indépendant des cheminots.

Lundi, le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) avait déposé un préavis de grève de 48 heures démarrant le vendredi 22 juin à 3h00. Le SIC,  Syndicat indépendant des cheminots, l'avait précédé de quelques heures avec un préavis de grève de 24 heures pour les conducteurs entrant en vigueur le 27 juin à 22h00.

Ce mercredi, une troisième organisation syndicale passe à l'action. Le syndicat Metisp-Protect a déposé un préavis de grève sur le rail. Celui-ci concerne les 25, 26 et 29 juin, ainsi que les 2, 4, 6, 9 et 11 juillet.

Ce qui fâche les organisations de travailleurs, c'est la proposition de la direction de revalorisation pour le personnel roulant.

Metisp-Protect s'oppose, en outre, à toute augmentation de la productivité imposée aux conducteurs de trains. Le syndicat dénonce que des informations relatives aux concertations en cours ne soient pas transmises aux représentants du personnel.

Metisp exige donc une revalorisation nette pour les conducteurs. Le syndicat, récemment formé par des anciens de la CGSP, fait partie des six organisations ayant déposé une liste en vue des élections sociales qui auront lieu début décembre. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content