Thello va concurrencer Thalys sur la ligne Bruxelles-Paris

Bientôt un concurrent pour le Thalys? ©Photo News

La compagnie de transport a reçu le certificat officiel de sécurité des autorités belges.

"Nous avons l’ambition de devenir le premier transporteur privé en France", disait-on, fin 2011, chez Thello, compagnie privée, filiale à 67% de Trenitalia (les chemins de fer italiens) et à 33% de la société française de transport VeoliaTransdev. Thello lançait alors ses trains de Paris vers Rome, un an après avoir débuté l’exploitation de son train de nuit privé Paris-Venise. Depuis lors, Thello a effectivement élargi son offre de trains, principalement de la France vers l’Italie.

Mais voilà que Thello va étendre à présent son rayon d’action en concurrençant bientôt Thalys, opérateur aux mains de la SNCF (62%), de la SNCB (28%) et de Deutsche Bahn, qui exploite la ligne à grande vitesse Bruxelles/Paris.

Thello a reçu hier des services belges ad hoc (sécurité et interopérabilité, dépendant du ministre de la Mobilité Melchior Wathelet) le certificat officiel de sécurité. Il s’agit d’un premier pas qui doit mener à l’ouverture de la ligne. Thello doit encore solliciter l’autorisation d’Infrabel (exploitant du réseau) mais, selon les experts, il pourrait l’obtenir assez rapidement. Dès lors, il semble probable que Thello puisse lancer sa propre ligne Bruxelles/Paris à la fin de cette année ou, au plus tard, dès 2014. Il s’ajoutera ainsi aux opérateurs étrangers (Thalys, Eurostar, en attendant Deutsche Bahn?) déjà actifs sur le réseau belge.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content