Un TGV italien entre Bruxelles et Milan?

©AFP

Thello, filiale française de l'Italien Trenitalia, a déposé un avis au régulateur français ferroviaire en vue d'accéder dans un premier temps au réseau à grande vitesse entre Paris et Milan... puis à terme entre Bruxelles et Milan.

Sera-t-il bientôt possible de voyager entre Paris et Bruxelles à bord d'un TGV badgé Thello? C'est une possibilité. La filiale française de l'entreprise publique italienne Trenitalia en a fait la demande au régulateur français du rail (Arafer).

"La société Thello a notifié à l'Arafer son intention d'exploiter, à compter de juin 2020, un nouveau service international de transport ferroviaire de voyageurs entre Paris et Milan, utilisant les réseaux à grande vitesse français et italien", indique le régulateur sur son site internet.

Le document fait donc état d'une liaison aller-retour entre la gare de Lyon à Paris et Milan, et d'un développement ultérieur possible jusqu'à Bruxelles et entre Paris et Bordeaux. Pour l'heure, les Belges souhaitant se rendre en train à grande vitesse à Paris ont le choix entre le TGV (SNCF) ou Thalys (coentreprise 40% SNCB - 60% SNCF). Pour descendre dans le sud, seul le TGV permet de s'y rendre. 

Toujours selon l'Arafer, ce sont dans un premier temps les clients italiens qui seront visés par cette offre.

Un réseau ouvert en 2020

Cette demande est loin d'être une surprise. Le patron de Thello, Roberto Rinaudo, avait en effet indiqué l'an dernier son intention de "développer des services de lignes à grande vitesse internationaux depuis la France d'ici 2020". Les trains traditionnels de Thello roulent déjà sur le réseau français.

Le responsable de SNCF Reseau, Jean Ghédira, avait aussi indiqué en mars dernier être en contact avec deux opérateurs ferroviaires pour une arrivée sur le marché français des grandes lignes non subventionnées. 

Rappelons qu'une directive européenne octroie dès décembre 2020 le droit à tout opérateur ferroviaire d'accéder à un réseau national et à ses facilités. Un droit que Trenitalia semble donc vouloir saisir. Outre ce dernier, on évoque aussi le nom de FlixBus. Il fait déjà rouler des trains grandes lignes classiques en Allemagne et pourrait également être intéressé par le marché français.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect