Anvers n'aura pas sa liaison Eurostar

Nicolas Petrovic, CEO d'Eurostar ©BELGA

Relier Amsterdam à Londres en 4 heures, tel est l'objectif d'Eurostar. Pour ce faire la société, zappe les arrêts Lille, Anvers et l'aéroport de Schiphol.

Dès le mois de décembre, les villes néerlandaises de Rotterdam et Amsterdam seront directement reliées à Londres via Bruxelles par Eurostar à raison de deux voyages aller-retour par jour, annonce la compagnie ferroviaire. "Nous serons concurrents de Thalys (sur la liaison Bruxelles-Amsterdam)", a lancé Nicolas Petrovic, directeur général d'Eurostar.

La société change toutefois quelque peu ses plans au détriment d'Anvers et de l'aéroport internal d'Amsterdam (Schiphol). Afin de s'en tenir à un voyage de 4 heures entre Amsterdam et Londres, les gares d'Anvers, de Schiphol, mais également de Lille ne seront pas desservies. "Nous donnons la priorité aux nouvelles destinations que sont Amsterdam et Rotterdam", ajoute Nicolas Petrovic. "Cela signifie que dans un premier temps, nous ne nous arrêterons pas à Anvers."

Il espère pouvoir inaugurer cette nouvelle route pour la Noël et être totalement opérationnel pour Pâques 2018.

©BELGA

Le patron d'Eurostar n'a pas voulu dévoiler ses attentes en matière de voyageurs. "Nous sommes très ambitieux", s'est-il contenté de déclarer ajoutant même qu'une troisième liaison quotidienne n'était pas exclue.

Michel Jadot, directeur général de la SNCB, indique, lui, que la route Amsterdam-Londres est importante au niveau aérien avec 3 millions de voyageurs par an. "Si nous pouvons séduire une petite partie de ce potentiel, nous pourrions accroître considérablement le nombre de passagers." 

Un  nouveau train

Cette annonce intervient le jour où la nouvelle rame à grande vitesse d'Eurostar, l'e320, est arrivée à 11h05 pour la première fois en gare de Bruxelles-Midi. Conçu par Siemens avec un design intérieur dessiné par Pininfarina, ce train joue sur le confort des voyageurs et son interopérabilité. Celle-ci lui permet dès lors de circuler notamment sur le réseau néerlandais.

©BELGA
Le nouveau train e320 ©BELGA

L'e320, qui circule depuis novembre 2015 entre Londres et Paris, offre 20% de capacité supplémentaire par rapport aux trains Eurostar d'origine, soit 900 places au lieu de 750.

L'arrivée de ce nouveau train à Bruxelles s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme d'investissement d'un milliard de livres sterling (1,15 milliard d'euros) dans la flotte, les gares et les services de la compagnie, dont l'achat de 17 nouveaux trains e320 et la rénovation des rames originales.

Eurostar a également présenté mardi sa zone de départ élargie et rénovée de la gare de Bruxelles-Midi. Cet été, l'introduction de sas de contrôle automatisés des passeports à reconnaissance faciale devrait réduire le temps d'attente à l'enregistrement, selon Eurostar. L'installation des portiques de sécurité dans les gares TGV décidée par le gouvernement fédéral ne concerne par contre pas Eurostar, qui dispose de son système propre.

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content