BlaBlaBus prend part à la course face à Flixbus

©AFP

Suite aux récentes grandes manœuvres qu’il a connues, le marché des autocars interurbains ne devrait bientôt connaître plus que 2 acteurs principaux en Europe: le leader, Flixbus, et le challenger, de BlaBlaCar.

La bataille s’annonce féroce pour le contrôle des routes du côté du marché des autocars interurbains. Le français BlaBlaCar, qui se lance dans les bus après avoir bâti son succès sur le covoiturage, va en effet venir titiller le leader du marché, Flixbus, avec des liaisons de car longue distance outre-Rhin, ainsi qu’au Benelux, rapportaient ce lundi nos confrères des Echos. Au programme: 60 villes interconnectées, dans cette région nouvelle, d’ici le printemps 2020, et ce, pour une zone de près de 100 millions de personnes, entend-on.

BlaBlaCar prévoit des liaisons de car longue distance outre-Rhin, ainsi qu’au Benelux d’ici le printemps 2020.

Pour s’armer dans la course, le groupe rachetait le service Ouibus à la SNCF il y a quelques mois de cela. Il renomme désormais son offre "BlaBlaBus", lui qui compte 200 destinations en France déjà et opère dans dix pays via des partenariats locaux.

Eurolines en vente

De quoi donner l’envie au leader allemand, Flixbus, de passer à la vitesse supérieure, s’il ne veut pas se faire "disrupter" à terme?

Coïncidence de calendrier ou pas, l’opérateur de transports Transdev a entamé ce lundi sa sortie des "cars Macron", en annonçant l’ouverture de négociations pour céder Eurolines et Isilines… à FlixBus. Les grandes manœuvres vont bon train du côté des bus.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés