Dans le rouge vif, CMB s'arme contre la crise

©rv

La Compagnie Maritime Belge voit sa perte s'accroître. Il évoque les conditions de marché. Il fait cependant état d'une position de capital additionnel de 200 millions de dollars.

La société maritime belge, CMB , voit au premier trimestre son résultat net chuter davantage dans le rouge. D'une perte de 3,1 millions de dollars au premier trimestre 2014, il dégringole à 39,56 millions de dollars de perte. Par action, il s'affiche à -1,13 dollar.

La compagnie indique que la contribution aux résultats consolidés de Bocimar, l'entité spécialisée dans le chartering, s'établit à -41,27 millions de dollars contre -4,36 millions à la même période un an auparavant.

"Cette contribution tient compte d'une perte liée à la vente de CMB Biwa", lit-on dans le communiqué.

CMB explique également que les marchés du transport de vrac sec restent influencés par les grandes capacités à transporter. Par ailleurs, la réduction de plus de 100 millions de tonnes des importations de charbon chinois et la pression continue sur les prix de l'énergie maintiennent les marchés du fret à des niveaux extrêmement bas.

Le chiffre d'affaires recule également sur un an passant de 122,58 millions de dollars à 108,311 millions, pour un Ebitda de -80.000 dollars et un Ebit de -32,58 millions de dollars.

Le groupe rappelle enfin le plan récemment exécuté en vue de renforcer sa position de capital. De nouvelles lignes de crédits ont ainsi été sécurisées et certains navires ont été refinancés. Désormais CMB dispose de plus de 200 millions de dollars de liquidités additionnelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés