De vraies gares de bus vont arriver à Bruxelles

©ANP

La gestion des autocars internationaux sera bientôt améliorée aux abords des gares du Nord et du Midi par l'amélioration des infrastructures.

Quand on habite en Belgique, on a la chance d'être à deux pas de plusieurs pays européens. Visites, découvertes, vacances et city-trips à l'étranger sont dès lors très facile d'accès. Il ne faut plus que choisir son moyen de transport. Le réseau routier est bien développé... à condition d'avoir une voiture. Le réseau ferroviaire aussi... mais les prix grimpent vite. Et les bus? C'est là où le bât blesse. 

160
On enregistre près de 160 mouvements de car internationaux par jour à Bruxelles.

Le transport en bus est bon marché et permet de lier facilement les villes européennes. Le secteur est d'ailleurs en pleine expansion en Europe. Rien qu'en Allemagne, le trafic est passé de 8 millions de trajets en bus en 2013 à 20 millions en 2014. Le pays étant voisin au nôtre, on imagine les conséquences pour la Belgique. Huit lignes de bus internationales (Eurolines, Megabus, Ouibus, Flixbus...) sont déjà actives à Bruxelles avec près de 160 mouvements de car internationaux et 25 à 50 mouvements par semaine vers le Maghreb. Mais il manque les infrastructures surtout que le nombre de mouvements pourrait rapidement augmenter.

Le gouvernement bruxellois a décidé de prendre le taureau par les cornes. Voici son plan d'action.

• A la Gare du Nord

D'ici 2019, l'infrastructure de la Gare du Nord pour les autocars sera améliorée en aménageant le niveau -1 (signalisation claire, salle d'attente de nuit, dortoir, douche pour les chauffeurs, etc.).

• A la Gare du Midi

Il a également décidé de lancer la concertation avec la SNCB afin d'organiser, à court terme, aux abords de la Gare du Midi, une gare routière et un point d'information disposant d'une dizaine de quai d'embarquement pour ce type de véhicule, a annoncé lundi le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet.

A moyen terme, le gouvernement bruxellois a décidé de créer une gare de bus internationale d'une capacité d'au moins 15 quais. Une étude de marché sera rapidement lancée.

• Les bus dans l'espace public

Pour rationaliser l'implantation des bus touristiques dans l'espace public d'une ville de salon, de congrès et de city trip, la Région créera des itinéraires pour autocars, avec des stationnements de courte, moyenne, et longue durée.

Par ailleurs, le parking des bus scolaires et d'entreprises sera organisé en journée, en dehors des heures de pointe sur des emplacements le long des voiries régionales et à proximité de Park&Ride.

• Une plateforme digitale

Pour améliorer la connaissance et la gestion du secteur, une plateforme digitale deviendra la plaque tournante de la communication en collaboration avec Visit brussels. Un "coach manager" sera désigné et un groupe de travail spécifique consacré au secteur des autocars sera créé.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés