Des navettes partagées à domicile pour l'aéroport de Charleroi

©doc

Flibco lance un service innovant qui va aller chercher les clients à leur domicile. La data fait le reste pour que jusqu’à 6 personnes occupent les camionnettes.

C’est une avancée technologique considérable qui arrive à l’aéroport de Charleroi. Flibco, qui fait les navettes de bus vers et depuis l’aéroport de Charleroi, va proposer un service de navettes taxis se basant sur les données pour venir vous chercher directement à votre domicile pour vous amener à l’aéroport. Un service dénommé "Door2Gate".

Concrètement, il s’agira de camionnettes de 6 places qui viendront chercher les clients à Bruxelles et dans le Brabant wallon, jusqu’à la limite du Hainaut, pour les conduire vers l’aéroport. La solution technologique va optimaliser les trajets pour que les camionnettes soient occupées au maximum de capacité. "Si vous venez du nord de Bruxelles à l’aéroport de Charleroi, un taxi va vous coûter 140 euros, notre service 29,99 euros", nous dit Tobias Stüber, le patron de Flibco.

Les bus Flibco ont une politique de prix dynamique, à partir de 5 euros, souvent au-dessus des 10 euros. Mais aller au point de rendez-vous en ville n’est pas facile pour tout le monde, voire impossible en pleine nuit. Quand on habite en dehors de la ville, c’est même le chemin de croix. "Le Door2Gate va s’adresser à une clientèle qui cherche du confort sans mobiliser la voiture et relativement économique", estime Paul De Muynck, directeur de Flibco Belgique.

1,3 million
Flibco transporte déjà 1,3 million de passagers vers et depuis l’aéroport de Charleroi. Elle pense augmenter de 80.000 son nombre de passagers avec son nouveau service.

Flibco s’est spécialisée dans l’acheminement de passagers vers les aéroports. En Belgique, elle transporte 1,3 million de passagers annuellement depuis et vers Gosselies. Le service Door2Gate espère arriver à terme à 80.000 passagers supplémentaires. De quoi générer plus d’une centaine d’emplois.

Comme d’habitude, Flibco va travailler avec des sociétés indépendantes pour le côté opérationnel et va surtout fournir la solution technologique. La demande serait très importante pour ce type de services, estime-t-on chez Flibco, qui indique qu’en deux semaines de test sur son site, sans aucune publicité, 600 personnes ont déjà utilisé le service pour 15.000 kilomètres parcourus.

Évidemment, le temps de trajet sera un peu plus long que celui d’un taxi, car il faudra faire l’un ou l’autre crochet. Chez Flibco, on adaptera ce temps en fonction des clients et "de leur tolérance". "Le client nous dit à quelle heure il veut arriver à l’aéroport et on lui garantit qu’il sera là à l’heure", insiste Stüber. "Si le jour du voyage, on voit qu’il y a des problèmes sur la route, on adapte les programmes en temps réel. C’est très important d’arriver à temps, on ne va pas au marché de Noël mais à l’aéroport pour prendre un avion", précise De Muynck.

Terminal à 3,5 millions

Flibco devient un acteur incontournable de l’aéroport carolo. La société va investir 3,5 millions d’euros dans un terminal de bus sur le site "Mobility center", qui ouvrira ses portes en 2020. Les navettes Flibco et ses bus s’y arrêteront dans de meilleures conditions qu’actuellement en étant au sec et dans un espace sécurisé.

La zone d’activité des navettes Flibco pourrait être étendue dans le futur. L’expérience belge va servir de projet pilote pour la société, qui devrait offrir ce service dans d’autres pays par la suite.

Paul De Muynck estime que son nouveau service est, en plus d’être économique, plus écologique. Si Flibco remplace trois trajets en taxi ou trois voitures individuelles, c’est déjà ça de gagné. De quoi faire de l’ombre aux parkings de l’aéroport, même si Paul Verdonck, le CEO de l’aéroport, ne le pense pas.

Quand au prix, il est garanti à l’avance par Flibco, qui a suffisamment confiance dans sa solution pour rentabiliser ses navettes. "70% de nos clients voyagent seuls dans les bus. Le potentiel est énorme", estime Tobias Stüber.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n