Des radars automatiques aux passages à niveau

Des caméras reconnaissant les plaques ont été installées à Termonde, puis le seront à Wavre. Un dispositif qui existe déjà aux Pays-Bas. ©Infrabel

Infrabel installe un dispositif de radars automatiques pour identifier les conducteurs ne respectant pas les feux au passage à niveau.

C'est un dispositif que les automobilistes connaissent bien au feu rouge. Il s'invite désormais aux passages à niveau des voies ferrées belges.

Ce mercredi, le premier radar de passage à niveau en Belgique a été installé à Termonde. Un autre sera installé d'ici quelques semaines, après l'été, à Wavre ainsi qu'au port d'Anvers à Kaloo. À chaque fois, il s'agit de gros points de passage, avec beaucoup de trains et de voitures.

5
ans
Quelqu'un qui grille délibérément un feu à un passage à niveau risque de 320 à 4.000 euros d'amende et une interdiction de conduire allant de 8 jours à 5 ans.

Le dispositif s'appuie sur des caméras ANPR (pour (Automatic Number Plate Recognition, NDLR), qui permettront de reconnaître les plaques minéralogiques et de verbaliser tout véhicule ayant franchi le feu rouge. Les caméras ont aussi l'avantage de pouvoir juger du caractère intentionnel ou non de l'infraction. À Termonde, une étude réalisée par l'institut Vias, sur 19 jours, a constaté 45 infractions par jour au passage à niveau.

Dans un cas sur deux, les accidents aux passages à niveau sont causés par "le non-respect délibéré du Code de la route par des conducteurs, piétons ou cyclistes qui franchissent volontairement les feux rouges, n’hésitant parfois pas à passer sous les barrières ou à les contourner."

"Les conducteurs, piétons ou cyclistes n'hésitent parfois pas à pousser les barrières ou à les contourner."
Infrabel

Dans un tel cas, le contrevenant est assigné devant le tribunal de police et risque une amende de 320 à 4.000 euros et une interdiction de conduire allant de 8 jours à 5 ans.

Ce projet pilote est en gestation depuis plusieurs années avec la justice, la police et les communes concernées. Il a été financé par Infrabel. Il sera ensuite évalué avec les partenaires, pour voir dans s'il pourra être étendu. En 2020, Infrabel a enregistré 23 accidents aux passages à niveau, causant 9 morts et 4 blessés graves.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés