Et si on creusait un nouveau tunnel ferroviaire à Bruxelles?

©BELGA

Désengorger la jonction ferroviaire Nord-Midi, c'est une volonté, voire une nécessité. Un projet est à l'étude: un nouveau tunnel entre Midi et Schuman.

Après la construction du tunnel Schuman-Josaphat, la réflexion se poursuit pour désengorger le rail bruxellois. La construction d'un nouveau tunnel ferroviaire entre les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Schuman via la Gare Centrale paraît digne d'un examen plus approfondi, conclut une étude de la VUB, intitulée "Rail 4 Brussels" et publiée par Brussels Studies (brusselsstudies.be). Cette possibilité d'élargissement de la capacité ferroviaire à Bruxelles est celle qui séduirait le plus d'acteurs du dossier. Objectif de ce tunnel: apporter une réponse à la saturation de la jonction Nord-Midi.

→ Quelle est la solution qui serait la mieux acceptée? Les chercheurs de la VUB Geert te Boveldt et Cathy Macharisse se sont penchés sur cette question. Ils ont développé une nouvelle méthodologie de travail, COMCA (Competence-based Multi Criteria Analysis). Elle a été spécialement conçue "pour des problèmes multiacteurs, multiniveaux, typiques du contexte bruxellois".

"Le problème de la jonction Nord-Midi implique, en premier lieu, le transport ferroviaire (fédéral), mais concerne aussi l'urbanisme, l'aménagement du territoire, le transport public local, l'économie et l'environnement, tant à Bruxelles que dans les deux autres régions."

Les chercheurs ont dès lors soumis aux différents acteurs compétents et associations représentatives dans le secteur de la mobilité neuf variantes d'élargissement de capacité possibles. Ils ont tenté d'identifier celles qui aboutiraient le plus facilement à un consensus.

Les résultats donnent, selon eux, "une première indication grossière des variantes qui semblent prometteuses".

la variante qui prévoit des tunnels non parallèles à la jonction Nord-Midi existante (sud-est et ouest-est): elle semble la plus prometteuse. Ce nouveau tunnel entre Bruxelles-Midi, Bruxelles-Central et Schuman n'augmenterait pas la capacité de la jonction Nord-Midi, mais déchargerait cet axe grâce à de nouvelles liaisons, détaille l'étude. Par exemple, les voyageurs venant de Gand pourraient atteindre directement le quartier européen sans faire le détour par Bruxelles-Nord.
Cette option demanderait le creusement d'un tunnel, en partie sous le tunnel ferroviaire actuel et en partie sous le tunnel du métro à Schuman. Une transformation des trois gares figurant sur le trajet devrait aussi être envisagée pour accueillir la nouvelle infrastructure.

→ les variantes qui utilisent les lignes de rocade 26 et 28

"Les résultats de COMCA doivent être interprétés avec prudence", avertissent toutefois les chercheurs. "Dans un projet d'une telle complexité, le résultat d'une unique application ne doit pas être considéré comme la décision, mais plutôt comme le début d'un processus qui progresse sans cesse."

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content