Euronav accroît sa perte au premier semestre

©rv

Le marché des tankers de pétrole brut reste surcapacitaire.

Le transporteur maritime Euronav a enregistré une perte nette de 41,4 millions de dollars au premier semestre 2013 contre une perte de 19,9 millions un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires a reculé de 12% à 202,5 millions, selon les résultats préliminaires publiés mardi soir après la clôture d’Euronext Bruxelles.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) est resté largement positif, à 68 millions (98 millions à fin juin 2012), mais les dépréciations sont restées élevées (83 millions) et les résultats financiers sont demeurés dans le rouge (-26 millions).

Le deuxième trimestre s’est avéré plus mauvais que le premier, terminant sur une perte nette de 30,6 millions contre -10,7 millions à fin mars dernier.

Durant le semestre, Euronav a dû mettre deux bateaux Suezmax, un VLCC et un ULCC en cale sèche, ce qui a accru les dépenses opérationnelles régulières de 6,2 millions de dollars, note la compagnie.

Elle relève aussi que le marché des tankers reste affecté par une situation de surcapacité dans les transporteurs de pétrole brut. Cette surcapacité devra être réduite avant que les prix puissent atteindre des niveaux qui rendront l’activité de transport de brut à nouveau rentable.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés