Euronav reprend Gener8 et devient leader mondial

©BELGA

La société belge Euronav est officiellement devenue le principal exploitant indépendant de tankers pétroliers au monde. Malgré tout, les perspectives ne sont pas "les plus fantastiques".

Les actionnaires de l’armateur américain Gener8 Maritime approuvent la reprise de leur entreprise par Euronav  . L’armateur belge, séparé de la CMB il y a plusieurs années par la famille Saverys, s’enrichit de 22 tankers et devient, en termes de tonnage disponible, le plus grand exploitant indépendant au monde dans le secteur du transport pétrolier, avec une flotte de 77 navires. Seul l’armateur public chinois Cosco Shipping Energy Transportation (CSET) peut se targuer d’être plus grand.

L’objectif de la fusion n’est pas uniquement de devenir plus grand, mais de devenir plus grand tout en restant fort, a expliqué le patron d’Euronav Paddy Rodgers. "La fusion devrait nous permettre de proposer de meilleurs services à nos clients. S’ils ont un problème avec un navire, nous aurons toujours quelque part dans le monde un autre bateau disponible. Contrairement aux plus petits armateurs, nous disposons également de plus de données sur le marché grâce au nombre important de contrats que nous concluons. Cela nous permet de mieux comprendre le marché et nous donne une longueur d’avance."

Bilan solide

Après la fusion, Euronav maintiendra un bilan solide – endettement net de 707 millions de dollars, liquidités de 817 millions de dollars – mais continuera à faire face à des taux de fret ultra-bas et à une surcapacité de navires sur le marché, une situation qui perdure depuis déjà plusieurs années.

La location d’un VLCC sur le marché spot (contrats à la journée, contrairement aux contrats à long terme) est désormais possible à partir de 7.200 dollars par jour. Pour un Suezmax (plus petit), il faut sortir 13.500 dollars. Au cours du premier trimestre – clôturé avec de fortes pertes – Euronav a obtenu une moyenne de 18.700 dollars par jour pour la location de ses VLCC, contre 13.000 dollars par jour pendant le second trimestre. L’an dernier, la moyenne était supérieure à 40.000 dollars.

Pour garder ses supertankers à l’équilibre, Euronav a besoin en moyenne de 27.000 dollars par jour. C’est moins que la majorité des concurrents.

La fusion entre Euronav et Gener8 a été conclue à la fin de l’an dernier et la transaction est estimée à moins de 500 millions de dollars. Euronav a financé l’acquisition avec des actions. Les actionnaires d’Euronav – dont font partie Marc Saverys et la famille Cigrang, avec chacun 10% du capital – obtiennent 72% du groupe fusionné. Le solde des actions est aux mains des actionnaires de Gener8.

Euronav indique également qu’elle a réalisé une plus-value de 10,6 millions de dollars sur la vente du navire Cap Jean.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés